1. Marion ; une veuve, une maman (13)


    datte: 09/04/2018, Catégories: Inceste, Auteur: rorschach2.0, Source: Xstory

    Marion, assise au fond du canapé, se tenait bien droite, les genoux serrés ; elle s'avança quand Martin arriva, sa jupe remonta. - Tu vas bien, mon chéri, tu as bien dormi ? - Non, pas vraiment, je n'ai pas fermé l'œil de la nuit. Ses yeux s'égarèrent sur les chevilles fines, les genoux ronds, les belles cuisses blanches ; il était incapable de détacher son regard des jambes de sa mère. Elle lui sourit timidement. - J'ai préparé le petit déjeuner... - Tu me dégoutes, maman ! Mathieu l'avait prévenue, mais elle parut pourtant surprise ; elle ne s'attendait pas à ce qu'il l'affronte aussi directement, sans prendre de gants. - Tu tiens vraiment à ce qu'on en parle maintenant ? - Qu'est-ce qui t'arrive, maman, qu'est-ce qui vous prend ? - Je comprends que tu sois choqué, mais donne-moi au moins une chance de t'expliquer. Il lui lança un regard noir. - Vous n'avez aucune excuse... rien ne peut justifier ton comportement ! Marion soupira mais ne se déroba pas, curieuse de voir ce qu'il avait dans le ventre. - Tu veux savoir comment c'est arrivé ? - Tu crois que ça m'intéresse ? - Je ne sais pas... Est-ce le cas ? Il la toisa. Elle ne baissa pas les yeux. - Ça fait longtemps que ça dure ? - Non, c'est très récent. - Qui en a eu l'idée le premier... lui ou toi ? Marion se déplaça sur la banquette, se pencha pour attraper son paquet de cigarette sur la table basse ; sa jupe remonta un peu plus haut sur ses cuisses. - C'est de ma faute, je n'ai pas été prudente... Il est rentré un ...
    jour à l'improviste et m'a surprise au lit avec un homme. - Tu avais emmené un type ici, dans notre maison ? - Je suis une femme, mon chéri, je ne suis pas la Vierge Marie. J'ai mis ma vie en suspens pendant vingt ans pour vous élever dans les meilleures conditions... Je suis restée seule trop longtemps. - Oh, pauvre maman, quel sacrifice ! Alors tu couches avec le premier venu, et ensuite tu t'envoies ton fils, pour rattraper le temps perdu ? Marion alluma sa cigarette, tira une longue bouffée dessus, expira la fumée en levant les yeux au plafond. - Si tu savais comment il m'a regardée, ce jour-là ! - Merde, maman, tu n'as pas honte ? Tes arguments sont consternants. - Il n'en est pas resté là, tu sais, il a continué les jours suivants. - Mais enfin, tu t'entends ? Tu es sa mère, pas sa putain, tu n'avais pas besoin d'assouvir ses bas instincts. - Pourquoi es-tu aussi méchant, Martin ? Il fulminait, dodelinait de la tête, les yeux rivés sur ses pieds. - Je ne suis pas méchant, je me demande comment tu as pu tomber aussi bas. - Dis-toi bien que j'ai été anéantie quand j'ai compris ce qu'il attendait de moi... Je n'en revenais pas... mais, pour ne rien te cacher, j'étais troublée aussi. - Nous parlons de Mathieu, de ton fils maman... Tu aurais dû être scandalisée, pas troublée ! - Nous n'allons jamais y arriver si tu m'interromps sans arrêt. - Excuse-moi, continue, je t'en prie. Je suis sûr que nous allons atteindre des sommets. Sa carapace se fissurait, il était sur le point de ...
«1234»