1. Soirée au boulot de Sarah


    datte: 09/04/2018, Catégories: Masturbation, Tabou, Auteur: WifeInterracial, Source: xHamster

    Cette histoire intervient environ un mois après le séminaire de Sarah. Séminaire où elle a oublié son ordi du travail à la maison, ce qui m’a permis de découvrir le nouveau visage de ma femme. -C'est moi je suis rentré chéri. Je m’empressais de quitter la vidéo de Sarah lors de son dernier séminaire dans laquelle elle suce un client pendant qu’il signe un gros contrat (et oui j’ai réussi à récupérer régulièrement ses vidéos). J’ai eu tout juste le temps d'enfiler un caleçon le pénis encore en érection ! -Qu'est-ce que tu faisais ? -Ben rien je t'attendais... -Ah... Sarah posa son sac, accrocha sa veste au porte manteau, pris son paquet de clope et vint s'asseoir au côté de moi dans le canapé. Elle est tellement ravissante avec ses gros seins, son petit cul bombé et ses habits sexy qui la mettent en valeur. Je savais qu’elle attirait le regard des hommes et même plus que les regards mais j’aimais ça maintenant. Pour remettre dans le contexte, j’ai depuis quelques années l’envie de voir ma femme prise par un autre homme, pour être plus général par d’autres personnes que moi. Tout a commencé dans un relais de routier il y a quelques mois où j’ai poussé ma femme Sarah dans la gueule du loup. Nous sommes allés manger là-bas et comme nous avions trop bu un certain Michel m’a proposé de faire « dormir » Sarah dans son camion un petit moment. Sans qu’elle le sache je l’ai observé se faire baiser par des routiers une grande partie de la nuit. Cela est allé crescendo, elle était ...
    rétissante à de petits attouchements au début, puis s’est laissée faire sous l’effet de l’alcool avant de carrément en redemander. Cette « sieste qui devait être d’une heure ou deux a duré toute la nuit. Je n’ai pas assisté à la fin de la nuit de peur de me faire repérer mais ce que j’avais pu regarder était très hard et excitant. Je ne pensais pas ma femme capable de faire ça. Le routier qui l’avait pervertie, un certain Michel lui avait même demandé de venir le voir plus souvent. Je n’avais pas pu voir sa réaction ni savoir ce qu’elle avait répondu à ce moment-là. Cependant, une fois cet épisode passé notre vie est redevenu normale, pas de signe de tromperie. Hélas à mon grand dépit cela n’a été que la première de ses nombreuses expériences. En effet, cela a dû créer chez elle un électrochoc car elle est devenue à partir de là une vraie salope. Notre vie sexuelle a continué à être épanouie mais son appétit était décuplé et elle devenait de plus en plus chaude au lit. Peu de fois à faire l’amour et beaucoup de baise bestiale car oui je différencie les deux. J’ai aussi par la suite trouvé des vidéos sur son ordinateur d’elle à son boulot. Madame est la trainée de service, elle passe du bon temps avec son boss, le fils de son boss mais aussi des clients. Mais ça n’est pas tout, elle a gouté au plaisir lesbien, son beau-père est aussi de la partie et le gros routier vient parfois lui rendre visite lors des sauteries organisées par son patron. Je sais qu’elle est une vraie salope mais ...
«123»