1. Ma coloc' Nina - Ch. 2


    datte: 10/04/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Markpm, Source: Hds

    CHAPITRE 2: LA RÉVÉLATION Le lendemain, samedi, je me suis réveillé assez tard. Ma nuit n’ayant pas été la moins agitée, j’avais eu du mal à me lever et m’étais rendormi plusieurs fois. Nina était déjà sortie, et m’avait laissé un message pour m’avertir qu’elle passerait la journée avec des amis. Tant mieux! Je ne me sentais toujours pas de croiser son regard aujourd’hui. Les images de la veille me hantaient encore. J’ai hésité à retourner dans sa chambre, sur les lieux du crime, peut-être trouver sa brosse à cheveux, ou une culotte encore une fois. Quoi que ce soit qui me prouverait que je n’avais pas rêvé. Mais je me suis retenu. A la place, j’ai zoné sur le canapé en jogging, jusqu’au milieu d’après-midi, jusqu’à ce que je me motive à sortir. En revenant, Nina était rentrée. Je me suis senti mal à l’aise, mais me suis vite repris. Il n’était pas question que ce petit incident mette à mal la bonne ambiance de notre colocation. Je lui ai lancé un « salut » plus timide qu’à l’accoutumée, auquel elle m’a répondu par un sourire. J’aurais aimé pouvoir détourner le regard de son corps, mais son leggings, très moulant, ne m’aidait absolument pas! Du coup je me suis éclipsé pour aller prendre une douche. A mon retour, Nina était assise dans le canapé, envoyant des textos à je ne sais qui. Le silence était glacial. Je me suis assis à côté d’elle, et ai allumé la télé pour briser ce silence. _ J’imagine que tu as aimé ce que tu as vu, hier, a-t-elle soudain lâché sans détourner les ...
    yeux de son téléphone. J’étais pris de panique, je tremblais intérieurement mais essayais de rien laisser paraitre. J’ai joué la surprise. _ Pardon ? _ Non mais je t’en veux pas hein. Je peux pas t’en vouloir, je t’ai un peu laissé faire, quand même. _ Quoi ? Non, mais Je Mes bégaiements venaient de me trahir. Dos au mur, je n’avais plus intérêt à nier. _ Comment tu sais ? Nina s’est alors levée pour me faire face, et a simplement baissé son leggings de quelques centimètres. Assez pour voir sa culotte. La culotte dans laquelle, la veille, j’avais déchargé tout mon plaisir. _ Je vais me doucher aussi, m’a-t-elle dit simplement, avant de quitter la pièce. Je suis resté bouche bée. Je ne savais pas par quoi je devais être le plus choqué: parce que j’avais été démasqué? ou bien parce qu’elle avait délibérément porté une culotte souillée de mon sperme? Et elle ne pouvait pas ne pas savoir que j’avais joui dedans. Je n’avais pas été très fin, sur ce coup-ci. Cette dernière idée me restait en tête, et plus les minutes passaient, plus cela m’excitait. Je suis resté en état de choc, immobile sur le canapé, jusqu’à ce que j’entende les lattes du parquet grincer, et Nina revenir dans le salon. Elle s’est postée devant moi, avec un débardeur et un mini-short pour unique tenue, ses cheveux encore mouillés, et l’odeur du gel douche à la pêche qui embaumait la pièce. Elle m’a regardé droit dans les yeux. _ Je crois que je te dois quelques explications. On s’est installés à la table de la ...
«123»