1. Antoine, l'ami de papa (1)


    datte: 11/04/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: Curiosity11,

    Salut, je vais tout d'abords me présenter, je m'appelle Julie et j'ai aujourd'hui 19 ans, je suis blonde aux yeux verts. Physiquement, on peut dire que je suis "bien foutue" j'ai un ventre plat, un cul rebondi et ferme et une poitrine d'assez bonne taille (ni trop grosse, ni trop petite). Je vais vous raconter l'histoire de ma première fois plutôt spéciale. Cela c'est passé, il y a tout juste un an. C'était l'été et mon père avait invité son meilleur ami d'enfance, Antoine à passer une semaine à la maison. Antoine est un gars d'une quarantaine d'année divorcé, ni beau, ni laid, un peu bedonnant. Bref, pas vraiment l'homme idéal. De plus, il était assez pervers : je l'avais surpris de nombreuses fois à regarder ma poitrine ou celle de ma mère ainsi que nos culs. Cependant, malgré le dégoût qu'il aurait inspiré à certaine, j'avais toujours eu une sorte de faible pour lui et pensais souvent à lui d'une autre manière que celle que j'aurais normalement dû avoir. Ce jour là, il faisait très chaud et nous avions passé l'après midi au bords de la piscine. Le soir venu ma mère mis le couvert sur la table du jardin et nous avions mangé dans une ambiance sympathique. Antoine était assis à côté de moi et ne manquait pas de regarder discrètement ma poitrine généreuse qui débordait légèrement de mon haut de maillot de bain, cela ne me dérangeait guère et je me surprise à apprécier le regard qu'il portait sur moi. A un moment, je sentit sa main sur ma cuisse, ce qui me fit sursauter, je le ...
    regardai dans les yeux et remarquai son regard pétillant et son léger sourire en coin. Mes parents ne remarquèrent rien, sans doute un peu sonnés par la quantité d'alcool avalée à l'apéro. Antoine n'enleva pas sa main et commença même à caresser ma cuisse doucement tout en continuant à discuter avec mes parents. Moi, je n'écoutais plus rien, je pensais seulement à cette main chaude posée si près de mon intimité. Cela me procurait une sensation de chaleur dans tout le corps et je me sentais mouiller légèrement. Antoine laissa sa main jusqu'à ce que mes parents annoncèrent qu'ils allaient se coucher. Je décidai de rester un peu dans le jardin pensant qu'Antoine partirai en même temps qu'eux. Cependant au lieu de se lever, il prit une énième cigarette et l'alluma. Je restai assise sans bruit. "- ça t'a gêné ? - Non - T'as aimé alors ? - O ... Oui. - T'as pas l'habitude hein ? Pourtant j'suis sûr que plein de gars te courent après vu ta paire de melons. - Il y en a oui mais ils ne m'intéressent pas. - Tu préfères les filles ? - Non ! Euh .. Enfin je n'ai pas testé. - T'es vierge non ? - Oui. - J'en étais sûr." Après cette courte discussion, je sentais une envie monter dans mon ventre, une sorte de chaleur au niveau de mon bas ventre. Une sensation que je n'avais jamais éprouvée. J'avais envie de ressentir sa main sur mon corps. Cette pensée m'arracha un frisson. Il le remarqua. Sans dire un mot, il déposa sa cigarette dans le cendrier et se leva. Il tourna ma chaise pour que je ...
«1234»