1. Concert en ville


    datte: 11/04/2018, Catégories: Masturbation, Auteur: kokinjoueur, Source: xHamster

    Nous étions ce soir-là, à un concert sur la plus grande place de la ville, et un concert d’un groupe de Jazz bien connu dans la région avait ramené beaucoup de monde sur la place. C'était en été, et je portais une simple jupe de tissus Liberty très à la mode en ce temps-là. Nous étions assez serrés les uns contre les autres. Les personnes sur ma droite, devant et derrière m'effleuraient doucement au moindre mouvement, et je tentais de me serrer le plus possible à gauche contre mon époux. A chacun de mes gestes, je sentais encore ces effleurements involontaires des personnes qui m'entouraient. J'évitais de détourner mon regard du kiosque à musique, car la situation était assez inconfortable et gênante et je ne voulais pas croiser leurs regards. Philippe me tenait par la taille et j'étais blottie contre lui et nous profitions ensembles de ces rythmes soutenus qu'offre le jazz. Pour plus de confort, mon époux lâche ma taille car son bras autour de moi, m'empêchait de changer de position et lui-même n'était pas très à l'aise. Quelques minutes plus tard, je sentais sa main effleurer la mienne et je lui la saisis car j'adore quand même avoir toujours un contact physique avec lui. Puis, selon ses bonnes habitudes, il me lâcha et remit sa main sur ma hanche. Avec le bout de son doigt, il effleurait doucement, au travers du tissus, l'élastique de ma culotte. Était-ce l'effet de la musique ou ce goût pour les endroits insolites que je lui connais ? Mais sa main descendit doucement ...
    et progressivement sur ma fesse droite qu'il caressait d'une main légère. Je tournais la tête vers lui pour croiser son regard, mais le sien restait fixé sur les musiciens. Je ne suis pas libertine, et encore moins exhibitionniste, et je déteste ces effusions en public. Tous ces attouchements furtifs des gens qui m'entouraient et la main de mon homme sur les fesses, me faisaient quand même de l'effet, et quand je la sentis à même la peau de ma cuisse, je ne pus retenir un frémissement de plaisir. Que m'arrivait-il ? Mon mari me caresse les jambes sous ma jupe en pleine place publique, et je commençais à sentir l'excitation monter et à avoir envie qu'il pousse sa caresse plus loin. Quand sa main, arriva sur ma culotte, je sentais ma vulve s'humidifier et les sensations bien connues dans mon bas ventre commençaient à se manifester. Je ne veux pas qu'il me tripote comme ça ici, mais je crains que si je lui prends la main pour la retirer, je risque de toucher un de mes voisins, et ça, il n'en est pas questions. Je tourne mon regard vers lui, pour lui manifester mon contentement, mais, il feint de ne pas le voir, et continu à regarder les musiciens, alors que je sais très bien que détestant le jazz, il n'est venu que pour me faire plaisir. Le plus naturellement possible, je tourne la tête de tous côtés, et personne ne semble avoir remarqué la main de Philippe sous ma jupe, je ne croise aucuns regards, tout le monde est tourné vers les musiciens. La main de mon mari continue de me ...
«123»