1. Premier trio avec Franz et Alicia


    datte: 11/04/2018, Catégories: fhh, couplus, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, pénétratio, double, hsodo, confession, couple+h, hbi, Auteur: Vanclive44,

    Je ne sais plus pourquoi ma femme avait du s’absenter cette semaine-là. Toujours est-il que j’ai dû prendre quelques jours de congés pour assurer la permanence de la chambre d’hôtes et j’en ai profité pour jardiner et m’offrir un peu de repos. Par chance, cette fois, un couple d’Allemands avait réservé toute la semaine. Je les ai accueillis à leur arrivée, leur ai présenté leur logement et j’ai pu caler avec eux les petits détails de fonctionnement. Franz et Alicia devaient avoir une bonne quarantaine, blonds, minces, agréables. Nous avons tout de suite sympathisé et Alicia a beaucoup apprécié le bouquet d’accueil que je lui ai offert. Elle a semblé apprécier d’autant plus quand je lui ai dit les avoir cueillies dans le jardin à son intention. Sur ce je les ai laissé s’installer et suis allé me changer pour travailler un peu au potager. Le lendemain je leur ai servi le petit déjeuner et les ai interrogés sur leurs projets, leur proposant quelques documentations sur les curiosités locales. À quelle heure ils sont partis, ce qu’ils ont fait je n’en sais absolument rien. Je ne suis pas là pour espionner les clients. J’ai jardiné toute la matinée. J’ai préparé mon repas et me suis installé dehors pour déjeuner, nu, comme à chaque fois que je suis seul. La terrasse étant abritée des regards curieux je me sens libre de vivre naturellement et de me libérer des contraintes vestimentaires dans le plus pur esprit naturiste. Ensuite, vaisselle faite et une fois tout rangé, je me suis ...
    offert une petite sieste à l’ombre du prunier, d’abord avec un livre, puis je crois que j’ai vraiment dormi une bonne heure. C’est ce que j’appelle la belle vie ! Ensuite, il a bien fallu me rhabiller pour retourner jardiner, toujours dans le même esprit naturiste, puisque, d’une, je ne cherche pas à choquer et deux, j’estime que le vêtement est là pour me protéger lorsque je travaille et que je m’assois ou m’agenouille par terre. En fin d’après-midi, alors que je désherbais le parterre de fleurs devant la maison, je les ai vus revenir, se tenant tranquillement par la main comme un couple de gens heureux de prendre un peu de bon temps ensemble. Ils se sont avancés jusqu’à moi et, après avoir échangé quelques mots, m’ont invité à l’apéro. Pourquoi pas ? Ça fait partie du plaisir de la rencontre et des relations humaines. J’ai demandé à quelle heure. Ils m’ont répondu qu’à 19h00 ça serait parfait. Le temps de ranger mon matériel, de prendre une bonne douche, passer des vêtements convenables et cueillir un petit bouquet, je me présente à l’entrée de l’espace privé que j’ai réservé devant leur logement pour permettre à mes hôtes de bénéficier d’un espace tranquille et protégé. Je secoue la clochette et je vois arriver Franz en short, torse nu. — Entre, nous t’attendions. Je ne fais pas prier et m’avance le plus tranquillement du monde. Passé l’angle du bâtiment j’aperçois Alicia confortablement installée sur un bain de soleil. Ça ne m’étonne pas, je les ai mis pour cela, mais par ...
«1234...»