1. Une soirée inoubliable


    datte: 12/04/2018, Catégories: Première fois, Auteur: ClarisseSam, Source: Hds

    L’histoire de notre rencontre et de notre première fois, écrit à deux mains. S : On s’est connu sur les bancs de la fac, dans une ville du sud de la France. Je n’avais jamais été avec une fille et d’une manière générale je ne savais pas m’y prendre avec la gente féminine. Elle était tout ce qu’un garçon de 18 ans peut désirer. De taille moyenne, une silhouette athlétique, des fesses qui rendaient fous tous les autres garçons, et même certains profs, et des yeux verts et brillants. Je n’osais pas faire le premier pas, elle m’impressionnait. C : C’est vers le milieu de l’année que j’ai décidé de l’approcher. Notre foyer étudiant disposait d’un billard et il y jouait souvent avec ses amis. Je savais qu’il me regardait, il rougissait à chacun de mes sourires. Il était de taille moyenne mais sportif, un joueur de rugby. J’ai demandé à rejoindre la partie. J’avais des armes pour moi, mon pull enlevé, j’arborai un chemisier suffisamment entrouvert, un jean taille basse qui a la fâcheuse tendance à tomber et à dévoiler mon string rouge. Sans être une bimbo, je suis assez fière de mes formes : un beau 95C et des fesses rebondies et musclées. S : J’ai cru traverser un rêve, elle tournait autour de la table, se penchait langoureusement pour jouer ses coups ou bien redresser fièrement ses fesses vers moi. Je ne savais si elle le faisait exprès ou si le jeu et mon esprit échauffé me jouaient des tours. Je me sentais rougir comme un idiot, les coups d’œil que je lançais à son décolleté ...
    n’avaient rien de furtif, ses sourires me rendaient fous. C : Sa timidité m’amusait et j’avais maintenant la certitude de lui plaire : mon jeu l’échauffait. Je ne me considère pas comme une salope, en fait je n’avais connu qu’un autre garçon avant la fac, mais j’étais décidé à l’avoir lui. S : La réalité du temps nous rattrapa, il nous fallait revenir en cours et j’avais l’impression d’avoir complétement raté ce premier échange. Il fallait que je la revoie, il fallait que je tente quelque chose. C’est mon meilleur ami, Romain, qui vola à mon secours : « Les gars, les vacances d’hiver approchent ! Il faut fêter ça ! Ce soir on sort tous au bar. T’as qu’à venir avec Clarisse, Sam ». Il avait fait sa déclaration suffisamment fort pour qu’elle l’entende aussi et elle accepta l’invitation. C : Le prétexte de la soirée était parfait. Les cours finis je rentrais chez moi pour me préparer à la soirée. Il fallait que j’en mette plein les yeux à Sam, j’optais pour un corset bustier noir attaché dans le dos, une jupe assez courte noire également et enfin des dessous en dentelles simples mais efficaces. S : Elle est entrée dans le bar vers 21h, elle était tout simplement magnifique. On a commencé une discussion banale mais l’alcool aidant on s’est vite orienté sur des sujets plus sérieux. « Tu es magnifique ce soir... - Tu n’es pas mal non plus tu sais. Ne reste pas planté là voyons ! Invite-moi à danser » S : Nos corps se sont très vite rapprochés. Son parfum m’envoutait. Ma main descendit ...
«123»