1. A la découverte d’un monde inconnu. (4)


    datte: 13/04/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: Pikatchu,

    Chapitre précédent Julie et Manu, se sont amusés dans la nuit à la découverte des jeux interdit, la lumière du pc allumé les dénonce, corriges comme de petits enfants pas sage, Alice les envoient se doucher. Chapitre 4 : Le réconfort Tous les deux dans cette belle salle de bain équipée d’une grande cabine de douche faisant sauna et hammam avec des sièges pour deux ou trois, jets massant par pompe, c’est un régal ; de la taille d’une grande baignoire, on y tient facilement à deux. Julie commence se regarde dans la glace, inspecte l’état de son postérieur : rouge au milieu, les empreintes des mains de sa mère bien visibles sur les côtés, main droite fesse droite, main gauche fesse gauche, « La vache, qu’est que j’ai pris ! » se dit-elle ; en se caressant les fesses, elle pose sa main juste sur une empreinte. — Tu as vu ? T’as la même taille de main que ta mère ! ricane Manu. — Oh toi, si tu veux que je t’en colle une, tu me le dis ! Je sais faire aussi, tu la mets en veilleuse ! — Pardon, ma petite Julie ! Il l’enlace tendrement, leurs tétons s’effleurent, se titillent, les nez se touchent, les lèvres se trouvent, les bouches s’ouvrent, les langues se cherchent, se trouvent, jouent ensemble. Le sexe de Manu se gonfle, durcit, monte, monte ; il se cale entre les cuisses de Julie. Au contact de son clitoris, elle frémit. Son excitation de tout à l’heure revient ; elle emprisonne cette queue gonflée à bloc en serrant les cuisses de toutes ses forces. Ils transpirent. Manu entame ...
    un mouvement de va-et-vient. Julie gémit, le repousse. — Viens ! En l’entraînant dans la cabine, elle ouvre l’eau ; une pluie à peine tiède descend du plafond. Elle saisit ce sexe encore rebelle, le masturbe doucement, joue avec le gland ; elle s’agenouille, l’embouche, le pompe, d’une main le masturbe à la base, de l’autre malaxe, tire, tourne les testicules. Le membre gonfle encore plus dans sa bouche. Manu gémit. Avoir les parties génitales quelque peu maltraitées, les fesses bouillantes et la verge sucée comme jamais lui procure une sensation étrange et intense ; sa verge durcit encore. Il prend la tête de Julie des deux mains pour l’accompagner dans son mouvement. Julie n’en peut plus, elle sent le plaisir monter en elle. Ses main quittent la verge pour aller jouer avec son clitoris ; l’autre malaxe ses seins, pince les tétons l’un après l’autre Elle va jouir. En un éclair, un flot de sperme inonde sa bouche ; surprise, elle étouffe presque et en avale une partie. Ce flot déclenche chez elle un puissant orgasme, sa tête tourne et vacille de plaisir. Manu est à l’extase, il gémit de plaisir ; elle se relève, prend la tête de Manu par derrière, l’embrasse fougueusement, le force à récupérer le reste de son sperme ainsi recueilli. Un « Hum » de dégoût sépare nos deux amoureux. — Mais c’est dégueu, t’es pas bien ! Julie tire sa langue encore chargée d’un mélange mousseux de sperme et de salive, ouvre grand la bouche pour lui en montrer le contenu. Les yeux écarquillés, il ...
«123»