1. Stéphanie, chirurgienne et salope (3)


    datte: 13/04/2018, Catégories: Partouze, Auteur: xconteur7935, Source: Xstory

    Sur le chemin qui les ramène à l'hôtel, Pierre discute comme si rien ne s'était passé au restaurant et vente les mérites de l'éminent professeur Charles B. Stéphanie, assise à côté de lui, aurait aimé qu'il reprenne ses caresses mais rien de tout ça n'arrive. C'est frustrée qu'elle arrive à l'hôtel mais elle n'en laisse rien paraître. Arrivés à l'étage où se trouvent leurs chambres Pierre propose à Stéphanie : - Tu viens prendre un dernier verre avec nous, j'ai fait monter une bouteille de champagne dans ma chambre. - C'aurait été avec plaisir mais j'ai promis à Anthony de l'appeler au retour du restaurant, lui répond Stéphanie. - Ce n'est pas grave, tu vas pouvoir l'appeler de ma chambre, à moins que tu n'ais des choses très personnelles à lui dire. - Non bredouille-t-elle troublée par le regard de Pierre. - Bien, alors entrons dans ma suite lui dit Pierre sans lui laisser le temps de réfléchir plus. Ils entrent donc dans la suite qui ouvre sur un petit salon et par derrière se trouve un lit immense de 2 mètres sur 2. Stéphanie trouve cette chambre très jolie et bien plus spacieuse que la sienne. Pierre ouvre la bouteille de champagne et sert trois coupes. Il en tend une à Stéphanie qui est restée en admiration devant la décoration de cette suite. Les verres s'entrechoquent et ils commencent à déguster le délicieux breuvage quand la main de Pierre vient se poser directement sur la vulve de Stéphanie à travers l'étoffe de sa robe. Encore tout excitée de ce qui s'était passé ...
    au restaurant et frustrée qu'il ne se soit rien passé dans la voiture, Stéphanie se laisse faire en fermant les yeux. Elle pense qu'il aurait pu la caresser dans la voiture et que rien qu'un doigt dans sa petite chatte aurait pu la faire jouir. Franck qui vient de poser son verre, passe derrière elle et passe les mains sous ses bras et lui caresse doucement les seins. Il ne tarde pas à faire glisser les fines bretelles de sa robe et à dénuder ses seins. Il reprend alors ses caresses en insistant sur ses tétons qui dardent de plaisir. Pierre a remonté sa robe jusqu'à ses hanches et glissé un doigt entre sa peau et son string pour caresser directement sa petite chatte toute lisse et très humide. - Tu n'appelles pas ton mari ? lui dit soudain Pierre la faisant un peu revenir sur terre. - Vous... vous n'y pensez pas bredouille-t-elle. - Bien sûr que si !! - Pas avec ce que vous me faite répond-elle sans grande conviction. - Vous deviez parler de quoi ? lui demande Pierre indiscret. - Nous... nous devions avoir une conversation érotique lui avoue Stéphanie en rougissant. - Raison de plus ! Appelle le, nous resterons discret lui dit-il en glissant un doigt à l'entrée de sa chatte. - Je vais le faire, répond timidement Stéphanie à Pierre qui avait pris un ton qui ne supportait pas le refus. - C'est bien ma belle, lui répond-il en la voyant composer le numéro de son mari. Il en profite pour faire glisser sa robe à ses pieds et elle se retrouve en string, bas et talons hauts devant ses ...
«1234»