1. Le pensionnaire de maman


    datte: 15/04/2018, Catégories: fh, fplusag, fsoumise, Voyeur / Exhib / Nudisme, vidéox, fgode, pénétratio, fdanus, jouet, init, journal, québec, fplusag, filmx, Auteur: J.Vincent,

    Voici le récit que ma mère m’a raconté concernant une série d’évènements de sa vie qui l’ont marquée. Ce récit est l’intégrale de ce qu’une mère a raconté à son fils. C’est pourquoi j’utilise le terme Maman tout au long de ce récit. Sylvain, un grand gaillard à la chevelure blondasse était venu de nulle part. Enfin, c’est le peu que nous savions de lui parce qu’en réalité, il avait toujours éludé la question que nous lui posions à savoir d’où il venait et où il était né. Invariablement, il nous répondait : — Quelle importance tout cela peut-il avoir, que je provienne de Montréal ou de Fredericton ? Qu’est-ce que cela changerait ? Je suis moi et je proviens de nulle part. Je suis comme un nomade et je suis chez moi partout où je pose mes valises. Il était journaliste à la pige et toutes ses journées étaient consacrées à fouiller sur le Net à la recherche de nouvelles scabreuses ou de faits scientifiques innovateurs. De là, il entrait en communication avec les personnes concernées et élaborait des articles que tous les journaux s’arrachaient. Depuis deux mois, maman l’hébergeait dans sa maison de chambre et pension. Comme maman habitait un tout petit village en bordure de Trois-Rivières, les pensionnaires se faisaient rares, si bien que Sylvain se retrouva seul pensionnaire au sein de la grande maison de maman pendant plus de six mois. Les deux premiers mois à partir de son arrivée s’étaient bien passés et Sylvain s’avérait un bon garçon, si bien que maman avait appris à ...
    l’apprécier et elle était presque devenue confidente auprès de ce jeune homme. Mais voilà, comme il passait plus de douze heures par jour au travail dans sa chambre, maman se retrouvait trop souvent seule à son goût dans sa grande maison. Un bon jour, elle lui demanda : — Sylvain, pourquoi ne pas utiliser ton ordinateur portable et venir t’installer dans la cuisine. Je te laisserais tout un bout de la table et moi, cela ne m’incommoderait pas du tout. De plus, les fenêtres de la cuisine sont plus grandes et donnent sur le fleuve Saint-Laurent. Ce serait moins triste que dans ta chambre et surtout, plus éclairé. Sylvain accepta en ce sens qu’il lui expliqua qu’il devait souvent travailler de façon très concentrée et que de se retrouver dans la cuisine pouvait parfois le déranger, mais il lui promit d’essayer quand même. Or le lendemain qu’il se fut installé sur le bout de la table dans la cuisine, il reçut des commandes pour des articles à concevoir sur des stars du porno. Dès la première entrevue par internet que Sylvain obtint, il se mit en ligne avec une supposée star du XXX et c’est sur un module de chat privé que l’interview se déroula. La donzelle, bien délurée, avait activé sa webcam et pendant toute l’entrevue, elle procéda à un déshabillage en règle et même pire, elle s’empara d’un gigantesque vibrateur et entreprit de se masturber devant sa webcam tout en répondant aux questions de Sylvain. Maman qui devait passer souvent derrière Sylvain aperçut dans un premier temps la ...
«1234...8»