1. La croisière égyptienne (histoire vraie)


    datte: 15/04/2018, Catégories: ff, fbi, couple, vacances, piscine, bateau, fmast, rasage, Oral, Oral, hdanus, initff, fbi, Auteur: Big Wolf,

    Cette histoire, absolument vraie, s’est déroulée il y a quelques semaines, lors d’une croisière sur le Nil. Ma femme, ma fille et moi sommes partis de Paris pour rejoindre un de ces bateaux très moches mais très confortables qui naviguent sur le Nil entre Louksor et Assouan. Nous avions réservé une chambre dans un bateau cinq étoiles, afin d’être certains d’avoir le maximum de confort. Arrivés à l’aéroport de Louksor vers minuit, nous embarquons sur le bateau après un court trajet en autocar. Dans le groupe de touristes, j’ai remarqué une jolie jeune femme, trente-cinq ans, taille moyenne, visage avenant, corps bien mis en valeur dans un jean moulant. Elle est accompagnée de sa fille qui a à peu près le même âge que la mienne. Nous arrivons sur le bateau, pot de bienvenue et tout le monde au lit ! Le lendemain, après le petit déjeuner, nous assistons à une petite réunion au cours de laquelle notre guide nous présente le programme de la semaine de vacances. Un peu de culture égyptienne, un peu de farniente et beaucoup de beaux paysages. Ma fille, qui a dix ans, trouve très vite des copines et part jouer dans le bateau. On est tranquille car là, il n’y pas de risque de la perdre. Ma femme Fanny, la petite quarantaine bien conservée, est adorable et adorée ; elle mesure un mètre soixante pour cinquante-deux kilos. Tout est bien placé là où il faut. Elle n’est pas très portée sur le sexe mais quand elle s’y met, elle est parfaite, et si nous ne faisons pas l’amour tous les ...
    jours, la qualité est là. Quant à moi, j’ai quarante-six ans, je suis grand avec quelques kilos de trop, mais dans cette aventure je ne suis que figurant. Je suis le narrateur de cette histoire réelle et si, pour certains passages, je n’en ai pas été le témoin direct, lorsque nous faisons l’amour, ma femme me raconte régulièrement ce qui s’est passé en mon absence, et nous atteignons des sommets de plaisir. Au cours du briefing du guide, je remarque la jeune femme vue la veille et je confirme ma première impression : la trentaine, mince, bien faite. Elle est vêtue d’un tee-shirt qui laisse imaginer une paire de seins pas très gros mais d’un volume tout à fait suffisant, et d’un short qui, lui aussi, souligne les courbes d’une belle paire de fesses. Elle semble seule. Je lui jette quelques regards, elle me sourit, je lui réponds. Coup de chance, ma fille revient avec une nouvelle copine, qui s’avère être la fille de cette jolie inconnue. Nous nous présentons, elle s’appelle Nathalie, elle est seule avec sa fille car son mari qui dirige une entreprise n’aime pas voyager. Rapidement nous sympathisons et elle nous demande si elle peut prendre ses repas avec nous afin de ne pas être importunée car dans tous les voyages organisés, il y a des dragueurs et elle veut être tranquille. Je lui dis en riant qu’elle sera ma sœur. Le premier contact est sympa, mais je suis à cent lieues de m’imaginer la suite de la semaine. Lorsque je me réveille d’une petite sieste réparatrice, le bateau a ...
«1234...»