1. La croisière égyptienne (histoire vraie)


    datte: 15/04/2018, Catégories: ff, fbi, couple, vacances, piscine, bateau, fmast, rasage, Oral, Oral, hdanus, initff, fbi, Auteur: Big Wolf, Source: Revebebe

    son maillot commence à être mouillé à l’entrejambe. Curieuse de voir jusqu’où cela peut aller, elle décide de profiter au maximum de la situation, sachant que je lui ai souvent demandé, si l’occasion se présentait de toucher une autre femme, quelle serait sa réaction. Voilà un moyen d’avoir la réponse. Avec sa main gauche, elle s’enhardit et va chercher les poils qui sont coincés sous l’élastique du maillot. Nathalie ne dit rien mais sent bien que la situation est en train d’évoluer. Ces doigts fureteurs ne sont pas pour lui déplaire même si, elle non plus, n’a jamais eu de contact intime avec une autre femme. Elle ferme les yeux et décide de laisser les choses se faire. Fanny passe maintenant franchement sa main gauche dans le maillot, ses doigts frottent doucement dans les poils et elle sent que Nathalie est parcourue de frissons lorsqu’elle s’approche des lèvres. Elle décide de franchir un palier en faisant glisser doucement le dos de son index au bord des lèvres du sexe de Nathalie. Elle sent une humidité qui ne laisse pas de doute, Nathalie apprécie. Fanny pense à notre fantasme commun, pose ses ciseaux et continue sa découverte de cette jeune femme. De la main droite elle pousse doucement sur l’épaule de Nath pour l’inviter à s’allonger complètement sur le lit. Nathalie se laisse faire, elle ne comprend pas trop ce qui se passe mais, elle aussi, a décidé d’aller au bout de cette situation très excitante. Puis Fanny tire sur les boucles du maillot de bain et le glisse ...
    vers le bas. Nathalie soulève ses fesses pour aider à la manœuvre. Fanny peut maintenant admirer à loisir la toison noire de Nathalie, qui a besoin d’un petit fignolage mais qui est déjà très présentable. Après lui avoir écarté doucement les jambes, elle voit les lèvres qui brillent de mouille et un petit clitoris qui ne demande qu’à sortir de son capuchon. Pour ne pas précipiter les choses, Fanny continue son travail de nettoyage. Elle a terminé le triangle qui maintenant a des bords bien nets. Elle doit maintenant dégager les grandes lèvres des derniers poils disgracieux. Pour ce faire il faut tirer légèrement les lèvres. Fanny approche ses doigts, introduit un puis deux doigts dans cette petite grotte. Nathalie a un sursaut involontaire dû à la surprise, puis s’abandonne aux caresses de cette femme qui prend son temps pour lui procurer le plaisir que ne lui donne plus son mari depuis des années. Elle sait que le moment qu’elle vit est unique. Fanny décide d’y aller franchement, devinant que Nathalie est décidée à aller au bout de cette découverte. Elle enfonce ses doigts et, avec le pouce, elle caresse le clitoris. ǒen est trop pour Nath qui sent son corps se cabrer, elle pousse sur ses talons et ne touche plus le lit que par l’arrière du crâne. Son corps décrit une magnifique courbe au milieu de laquelle Fanny a toujours les doigts plantés dans son sexe et elle part pour un superbe et fulgurant orgasme. Elle reste quelques secondes ainsi tendue puis se repose doucement sur ...
«1...3456»