1. Celine, Rémi et le Joli mignon


    datte: 15/04/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Albin Thai,

    - Céline ? - Oui, salut David ! Je te présente Rémi,mon mari. - Qu'est-ce que tu fais dans le coin, t'es pas vraiment dans ton quartier par ici ! - C'est à cause de Mathilde. Enfin, à cause, ou grâce à Mathilde, ET, peut-être à toi ! - Moi ? - Elle m'a parlé de toi et de son copain, et de ton "joli mignon" ! - Elle t'a parlé de ça aussi ! - Eh ! n'oublie pas que l'expression est de moi. - Depuis ce jour, il me hante ! - Qui ? - Ton joli mignon ! - T'exagères... - Non, je te jure ! J'en ai même parlé à Rémi, et il est d'accord. - D'accord pour quoi ? - Ne fais pas celui qu'a pas compris ! Il est d'accord pour te déshabiller, se faire sucer, et t'enculer. Moi, je t'enculerai, pendant que tu le suceras, et lui pendant que je te sucerai. - Euh..... - Allez, fit-elle, emmènes-nous chez toi ! Une fois dans le salon, Rémi passa derrière moi. - Putain, mugit-il, je croyais que tu divaguais ! Quel cul, je bande déjà. Il posa ses mains sur mes fesses. - Petites, rondes, fermes, juste à la taille de mes mains. Ca me rappelle Penny dans "Big Bang Theory" : Allons chercher des fesses à mordre" - Te gênes pas, dit Céline, il adore ça ! Rémi déboutonna mon pantalon et le laissa tomber sur mes chaussures. Il palpa mes fesses encore une fois, puis fit glisser mon slip jusqu'au milieu de mes cuisses. Il lécha les globes comme il lèche les glaces, puis, n'y tenant plus, il planta ses dents dans le gras de ma fesse. - Bon dieu, quel cul ! Maugréa-t-il. Céline en profita pour m'enlever tout le ...
    reste. J'étais à poil. Quand à moi, j'avais rendu le service complet à Céline. J'ai arraché son chemisier. Comme d'habitude, elle ne portait pas de soutien-gorge. J'ai également mordu ses seins. Ils sont devenus durs comme des pignes. Je lui ôtai le jean, et, les bonnes habitudes ne se perdant jamais, elle ne portait pas de culotte non plus. Je n'ai pas perdu de temps, je l'ai prise par les pieds et j'ai tiré. Elle s'est retrouvée assise sur le sol. Pendant ce temps, Rémi n'était pas resté inactif. Il était en train de se branler en regardant mon cul. Je me suis mis à genoux, pour faire minette à Céline. Dans le même temps, mon cul s'était relevé et tendu vers Rémi. Son visage devint cramoisi et il jouit sur mes fesses. Il récupéra le sperme qui coulait le long de mes cuisses et m'en lubrifia l'anus. Céline se releva et se revêtit de la ceinture gode. Elle posa le gland en plastique, sur le petit trou assoupli par le sperme de son mari. Rémi aussi s'était relevé. Il s'était approché de moi pendant que sa femme m'enculait. Il saisit mes cheveux et releva ma tête. Ma bouche était ouverte, il y fourra sa bite, et, d'une voix impérieuse, il éructa : - Suces ! Céline passa ses bras autour de la taille de son mari, et, unissant leurs efforts, ils se sont attirés, l'un à l'autre, faisant entrer, l'un, sa pine dans ma bouche, l'autre le membre d'appoint, dans mon cul. Enfin, pour clôturer les débats, Céline se planta devant moi, les jambes écartées, et son mari, passa dans mon dos afin ...
«12»