1. Michelle, assise près de moi...


    datte: 15/04/2018, Catégories: fhh, fplusag, alliance, fépilée, lunettes, fsoumise, facial, Oral, Oral, Oral, double, Partouze, fdanus, fsodo, confession, Auteur: DuranDuran, Source: Revebebe

    sélectionne quelques films. Le premier est assez cru. Une jeune fille au bord d’un lac se fait entreprendre par deux de ses amis, qui vont la faire uriner devant eux, la déshabiller, lui enfoncer une carotte dans la chatte et l’anus, et ensuite la prendre à tour de rôle. Michelle est à côté de moi, les yeux fascinés par la scène surréaliste. Je bande comme un fou. Elle est dans un état quasi hypnotique. Je prends sa petite main et la glisse dans la fente de mon caleçon, au risque d’une claque qui ne viendra jamais. Elle ne bouge pas. Je prends sa main dans la mienne et monte et descends sur ma bite. Et je la laisse faire seule, comme une grande. Sur l’écran, la jeune fille est à genoux et prend maintenant la semence des deux hommes sur le visage. Il ne m’en faut pas plus et je sens mon sperme couler sur la main de Michelle. Elle se tourne vers moi et me sourit. Son sourire est triste. Elle se lève et d’un pas pressé, rejoint sa chambre. J’entends le clic de la serrure. Michelle Mais qu’est-ce qu’il m’a pris ! Je deviens folle. Comment ai-je pu le laisser faire ? Au fond de moi, je dois reconnaître que cela m’a énormément excitée, malgré la honte, ou plutôt grâce à la honte. Je m’essuie le sperme sur la main avec un mouchoir et teste l’humidité de ma culotte. J’ai remonté ma jupe en lin gris et écarte un peu les cuisses. Je glisse un doigt entre les lèvres au-dessus de ma culotte en coton blanc et je sens le liquide d’amour qui baigne mon sexe. Ah le salaud ! J’entends la ...
    douche. Il faudra attendre avant de me purifier. Mon doigt s’attarde sur mes lèvres et glisse maintenant sous la petite culotte, touchant le clitoris hypersensible. J’ai peur ! Le plaisir est là, intense, tenace, vibrant, tapi. J’ai peur, car depuis la mort de mon mari, j’éprouve des douleurs désagréables à chaque fois que je me touche. Les images de ces pénétrations brutales, qui me semblent à jamais interdites, ont réveillé en moi des souvenirs que je voulais garder enfouis. Ah, mon mari, quel bel amant ! Comme nous avons ri, aimé ! Jusqu’à son funeste accident. Antoine Le soir, le repas s’est déroulé sans histoire. J’ai trouvé Michelle particulièrement silencieuse. Elle a prétexté une grosse fatigue pour aller se coucher tôt. J’appréhendai le petit déjeuner demain matin Michelle Je n’ai pas beaucoup dormi de la nuit. Comment réagir demain devant Antoine ? J’ai pesé le pour et le contre, et j’ai choisi. Enfin, mon corps a choisi pour moi ! Mais je tiens au secret — Antoine, ma demande va te sembler bien curieuse, mais pourrais-tu me montrer d’autres films ce matin ? En tout bien tout honneur, bien sûr Il a eu du mal à fermer la bouche. Il est là, devant moi, debout en pyjama, un bol à la main. J’ai peur qu’il le renverse et lui prends des mains On « petit-déjeune » en silence. Je lui demande à la fin ce qu’il aime lui. Il ne se fait pas prier et me dit que ce qui l’excite le plus, c’est une femme habillée en jupe, accroupie les cuisses ouvertes, des doigts dans sa chatte et une ...
«1234...7»