1. Le tour du monde en 80 sex jours - L'afrique


    datte: 16/04/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Trixie,

    cinq contractions énormes et se retira d'un seul coup comme tiré avec force vers l'arrière, remplacé aussitôt par la bite du marocain qui avec un grand cri déversa son foutre. J'allais jouir à mon tour, mes muscles vaginaux se contractèrent autour de la bite du noir, qui éjaculait son sperme tiède au fond de ma chatte. L'orgasme déferla sur moi, mon corps se tendit en arc de cercle et un cri de jouissance jaillit de ma gorge. « Putain superbe, cette gonzesse et une vrai pro... je ne la croyais pas capable de tourner une scène aussi réaliste... - Eh les joyeuses pipelettes arrêtez de commenter vos exploits, avant de commencer la scène, il me semble avoir entendu le Boss dire que vous ne deviez pas jouir en moi... - Ou...oui, mais tu es si belle... c'est la première fois que nous baisons une blanche... c'était tellement excitant... et tu étais tellement excitée, que nous n'avons pas pu nous retenir... - Allons, ce n'est qu'un détail... C'est moi qui leur ai demandé... ainsi... comme je te l'ai déjà expliqué les ...
    acheteurs qu'ils soient noirs, jaunes, ou arabes peuvent fantasmer sur la superbe blanche, c'est un peu comme si c'était eux qui éjaculaient en toi... et la valeur marchande du DVD est multipliée par trois... Nous arriverons dans trois jours et nous avons d'autres prises à faire... Mais je crois bien que je vais me trouver un rôle... pour participer à la fête... et cela te prouvera bien, qu'ils sont clean... de toutes maladies. » Et pour me le démontrer, ses mains baladeuses emprisonnèrent mes seins, sa bouche se plaqua sur la mienne sa langue força mes lèvres, sa main se faufila entre mes cuisses caressa la peau nue au-dessus des bas, poisseuse du sperme du camerounais qui suintait de ma chatte. Avisant une chaise, il m’entraîna, s'assit me mit face à lui et sans aucune autre forme de procès enfila sa bite dans ma chatte baveuse. Effectivement les scènes qu'il me fit tourner au cours des trois jours qui suivirent, payèrent largement mon passage jusqu'au Brésil. Enfin on arriva à l'embouchure de l’Amazone. A suivre...
«12...891011»