1. Une famille recomposée moderne 2/2


    datte: 16/04/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Georges, Source: Hds

    le clitoris a quelques millimètres de la cavité sacrée, ni elle ni moi ne bougeons, elle plonge un regard perçant et suppliant dans le mien, je prends une grande inspiration, Nina a compris et plante ses ongles longs et manucurés dans mes avants bras, ma bite se courbe légèrement avant de trouver la faille où se cache l’hymen, la fille ouvre la bouche craignant une douleur, elle fixe ma verge qui s’enfonce peu a peu dans sa vulve, a cet instant la preuve de sa virginité vient de craquer , mon membre continue inexorablement sa progression dans son vagin jusqu'à ce que nos toisons se mêlent - Mais ? c’est fait ? je n’ai pas eu mal ? je ne suis pourtant plus pucelle ! - Je te le confirme, tu es très détendue ainsi tu n’as ressentie aucune douleur qui n’est par ailleurs pas obligatoire - C’est marrant de sentir ta verge bouger dans mon ventre - Elle va dévaster ton ventre dans un instant Ses jambes et ses bras se nouent sur moi comme des lianes, ses lèvres se posent sur les miennes nos langues se livrent un combat amoureux, nos salives se mélangent, mon premier coup de reins lui arrache un feulement étouffé, seul mon bassin bouge a des rythmes différents la surprenant constamment déclenchant son premier orgasme que je sens couler entre nos corps en sueurs Elle a jouis trois fois avant que je me lâche dans ...
    son vagin de femme d’où je me suis retiré a regrets, a moitié assommée Nina a trouvé la force de retourner pour m’offrir son anus, pour ne pas la décevoir je lui ai longtemps léché jusqu'à ce qu’il soit devenu souple avant de me positionner a toucher ses fesses collantes de jus a moitié séché - Je vais le faire Nina . - Encule-moi Bertrand, je suis prête . Haaaaaaaaaahhhooooooooooooouuuuuuuuuiiiiiiii - Ne t’arrête pas, branle ton clito en même temps - C’est ce que je fais ça va repartir WWWWWWOOOOOOOOUUUUUUUUUAAAAAAAHHHHH !!! Cette fois c’est mes bourses qui sont rincées par le déluge de sève odorante, je me suis concentré pour décharger au plus vite et la laisser enfin se reposer, à peine retiré de son boyau boursouflé elle ronfle paisiblement, un sourire radieux illumine son visage, je la recouvre avec un coin du drap propre Je rejoins Mylène qui m’attend dans le salon, sa figure porte encore les traces de ses joutes amoureuses que mon fils lui a fait subir et j’en suis fier - Tu devrais aller prendre un bain chérie - A te voir je devine que ma fille a subit les pires outrage ? - Elle est comblée, si nous prenions un bain ensemble ? - Tu veux mélanger ta semence à celle de Jesse ? - Je veux te faire l’amour tout simplement - Au fait, je crois qu’a partir de demain nos enfants couchent dans le même lit .
«1234»