1. La ferme le retour 3


    datte: 16/04/2018, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Manu2,

    -- ATTENTION HISTOIRE FICTIVE POUR LECTEURS AVERTIS -- Chacune des poussées du mec m'envoyait sur le bois et chaque grand coup de reins me faisait gémir. Heureusement l'un deux avait mis de la graissse avant et la queue coulissait commme un piston dans mon cul. J'ai assez vite eu autre chose que de la graisse dans mes fesses et une autre queue s'est activée. La première se mettant juste sous mon nez pour que je la lèche pour remercier du plaisir pendant que je gémissais sous la queue dans mes fesses. La encore ça a été rapide mais la 3éme j'ai bien senti que c'était François à la taille du gland et j'ai du me cramponner au carcan, ca salaud me pilonnait en sortant sa queue à chaque fois, la rentrant à fond aussitôt. Il m'a fait gueuler sur la queue que je suçais. J'ai eu la confirmation que c'était lui aprés qu'il ait joui et que je l'ai sucé. Le quatrième en s'enfonçant plus loin que les autres, butait sur ma vessie à chaque fois et malgré le gland de François j'ai couiné comme une vraie lopette.J'ai entendu une voix . La salope en pisse de plaisir mais il va jouir la queue molle dans sa cage avant la fin du prochain tour Il bave aprés avoir pisssé. Y a pas à dire , ça lui plaît. Le mec qui me baisait si profond a giclé puis est passé devant moi . A la couleur j'ai compris que c'était Abdu. Sa queue, je l'ai déja dit était longue et épaisse, sans prépuce, en pointe. Ils ont continués revenant au départ mais cette fois les coup de reins étaient plus violent, fait pour ...
    détruire un trou , le casser pour en faire la chatte qu'ils espéraient. Entre deux bites que je léchaient je gueulais mais d'évidence ce n'était pas de douleur à part celle de ma queue en cage qui me faisait mal. J'ai eu un spasme incontrôlé, ce devait être François qui me limait à ce moment la et ils ont tous ris comme des fous. Elle jouit comme une femelle! Vide toi François et moi je vais me branler sur sa tronche. Du bon jus sur sa gueule. J'ai vu celui dont je ne connaissais toujours pas le nom se branler près de mon visage et sans prévenir m'arroser le visage que François tenait vers la queue. Tu fais vraiment salope Manu avec le jus sur la gueule. Pendant ce temps ça continuait dans mes fesses et Abdu est revenu cogner sur ma vessie, sa longue tige s'enfonçait loin et je grognais et gémissais avec en écho leurs cris de mecs en rut. J'ai du jouir je pense encore 2 fois. J'avais mal partout quand ils ont arrêtés. Ils ont relevés la barre en bois et m'ont dégagé du carcan pour remettre les chaînes aux poignets reliées à un crochet au bas du mur. Ils m'ont recouvert d'une vieille couverture. Dors comme tu peux ,on te gardera du thé pour demain matin avant ta toilette. Ils sont sortis en éteignant, j'étais dans le noir avec leur jus qui coulait encore de mes fesses. Epuisé je me suis endormi plus vite que je pensais. J'ai dormi longtemps et il faisait jour quand la porte s'est ouverte sur le plus mignon. Salut lopette, moi c'est Denis et si tu veux boire chaud fait comme les ...
«123»