1. ma première histoire d'amour


    datte: 16/04/2018, Catégories: Première fois, Auteur: yonilover69, Source: xHamster

    Ensuite vint la préparation d'un pique-nique avec les aliments apportés, puis nous partîmes pour assurer l'intendance. Au retour,mi-après midi,mon ami et sa fiancée s'absentèrent pour rencontrer des voisins et je me retrouvai seul avec &#034ma&#034Juju dans cette maison dotée,à l'arrière, d'un terrain pentu,herbu,ensoleillé et sans vis à vis. Parcourant cette maison à étages et pleine de recoins,je passe dans un salon-bibliothèque ,près de nos chambres et j'aperçois par une fenêtre ma Juju prenant le soleil en maillot de bain.Je remarque aussi que ses vêtements de voyage sont posés sur une chaise,près de son sac;surmontant le petit tas bien plié de ses légers vêtements,un trésor:sa lingerie! Je ne peux rés****r:je m'en empare,personne ne me voyant,pour palper du coton fuschia, doux et fin, en fin réseau de mailles aérées (dentelle anglaise,il me semble) sauf pour le dos du soutien-gorge et l'entrejambe du slip,laquelle,à mon étonnement avivé porte une ligne verticale humide! Je les porte à mon nez : pour la première fois,je respire le parfum intime d'une femme,et celui de ma plus désirée;j'en suis pris de vertige.Tout en la regardant,je libère mon sexe,à nouveau hypertendu,en humant le soutien-gorge, imprégné de la senteur florale de son lait de beauté pour les seins (je l'apprendrai par la suite);le slip au niveau de ses fesses sent comme la bergamote, un peu plus &#034pimenté&#034 à l'entrefesson;au niveau du mont de vénus:un mélange noisette- agrume;l'entrejambe sent ...
    plutôt le lait de toilette pour bébé (j'apprendrai qu'elle toilette sa vulve avec ce produit qu'elle a toujours dans son sac) et la ligne humide porte aussi une note légèrement iodée qui m'évoque l'eau des huîtres! Mais je perds toute notion de mon environnement,totalement &#034drogué&#034 par ces sensations qui m'envahissent et seule la tension et les palpitations de mon sexe enflammé percent ma conscience. Ma main qui tient son slip se porte comme hors de ma volonté sur la tige de ma verge et l'entoure du doux tissu;je me masturbe tout en dévorant du regard les courbes de ma beauté offerte au soleil. Je tente de faire durer au maximum ce moment si précieux,par des mouvements lents et doux ,mais mon sexe et mes réservoirs engorgés depuis ce matin font que j'explose en 2 minutes à peine. Et quelle explosion! une dizaine de jets dont les premiers,vrais missiles, s'écrasent sur le bas des vitres;j'essaie ensuite de canaliser la suite de l'éjaculation dans ce slip qui ,gorgé, laisse encore passer des éclaboussures. Remis de mes émotions,je m'essuie comme je peux;son soutien-gorge est bienvenu,j'en éponge mon gland,ma verge et mes testicules;un mouchoir-tissu me permet d'absorber les traces sur mon ventre et mon slip. Je plane encore en me rajustant ,dopé par ce formidable plaisir,éprouvé comme en lui faisant don et je repose,sans notion de culpabilité, sa lingerie toute imprégnée de ma liqueur d'amour sur ses vêtements. Seule la vue de la fenêtre et de son appui,aspergés, me ...
«1234...»