1. L'inconnu du train


    datte: 16/04/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Laure60,

    Je vous parle d'une époque ou le TGV n'était pas encore en service. Je dois rejoindre Pierre mon mari pour passer le week-end avec lui à Biarritz ou il est en déplacement. Après avoir préparé un petit sac de vêtements je prends le train de la ville ou je réside jusqu'à la gare du Nord à Paris puis le métro pour arriver gare Montparnasse. Dans le train qui doit m'emmener à destination je pénètre dans un wagon et m'installe à la place que j'ai réservée. Sur la banquette en face de moi un homme au physique quelconque est absorbé par la lecture d'un roman et ne prête pas attention à moi, je ne sais même pas s'il s'est aperçu de ma présence. Un couple de personnes âgées s'installent aussi dans le compartiment à l'autre extrémité des banquettes. Le train roule depuis deux heures quand l'homme pose son livre et me regarde fixement sans détourner son regard. Je pose mon regard sur lui de temps en temps mais gênée j'ai vite fait de baisser les yeux. C'est vrai que vêtue d'une jupe courte d'été qui remonte très haut quand je suis assise et de mon débardeur à bretelles qui laisse entrevoir ma poitrine je dois être attirante. Le manège de l'homme se poursuit et je ne sais pas quelle attitude adopter, je suis déboussolée, il ne me quitte pas du regard. A un moment il me fait un signe de la tête et se lève, je le regarde se diriger vers la porte du wagon sans réagir. Avant de sortir il se retourne et me regarde puis me fait de nouveau un signe de la tête qui je pense veut dire "viens". ...
    Machinalement je me lève et le suit. Ma réaction est incompréhensible il n'est pas beau, ne me plait pas du tout et en plus je ne le connais pas. Il se dirige vers les toilettes dont il ouvre la porte et me fait signe toujours de la tête d'y entrer. Je ne réfléchis pas et je pénètre dans les lieux, il me suit puis ferme la porte et la verrouille. Toujours silencieux l'inconnu déboutonne son pantalon et extrait de son slip un sexe moyen qui se dresse fièrement. Il me plaque le dos contre la porte, soulève ma jupe qu'il retrousse et remonte jusqu'à mes hanches, il écarte ma culotte. Machinalement j'écarte au mieux mes cuisses quand il approche sa queue de mon sexe contre lequel elle bute, avec une main il dirige son membre vers l'entrée de mon vagin et d'une forte et brusque poussée s'introduit en moi. Je sens le pénis coulisser dans mon intimité puis ses mains agrippées à mes hanches il commence les mouvements de va-et-vient qui ne durent pas très longtemps avant que des soubresauts n'agitent sa verge quand il éjacule arrosant mon vagin. Il se retire et s'essuie avec du papier toilette. Voyant ce qu'il va faire et frustrée je l'empêche de remballer son engin qui bande encore et assise sur les toilettes j'approche ma bouche et y introduis son pénis et lui fais une fellation. Il est surpris de ma réaction mais se reprend vite. Je suce un moment sans chercher à le faire jouir. Je juge suffisante la caresse buccale que je lui aie faite, je me lève et enlève ma culotte souillée de sa ...
«123»