1. le psy


    datte: 21/04/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Transexuels, Auteur: Prescillia,

    grosse bosse dans son pantalon, je me caressais le sexe… J’ai déboutonnée le haut de son pantalon, descendu sa braguette, glissée son slip vers le bas, et enfin sorti sa verge dur et droite comme un bâton… Je pris sa bite dans ma main, et je commençai par lui faire des mouvements de haut en bas en lui passant des petits coups de langue sur le bout de son gland de temps en temps très calmement, jetant un coups d’œil pour l’observer se tordre de plaisir, appuié dans le fond du dossier de son fauteuil, se mordant les lèvres, les yeux fermés et les mains agrippées aux accoudoirs, complètement crispées… Je regardais de nouveau en direction de son sexe, que je tenais à pleine main, je m’amusais avec la même main, à faire rouler sous mon pouce le petit bout de chair qui est très sensible sur notre gland et qui nous fait jouir… Je voyais des gouttes de sperme d’excitation qui perlaient du trou de son gland, que je léchais au fur et à mesure qu’elles apparaissaient … Je ne sais pas comment il arrivait à tenir…moi, j’aurai déjà tout balancée… Au bout d’un moment, je commençais à avoir des crampes à le branler…assise parterre. Je me suis redressée, et j’ai remonté ma tête en direction de la sienne. J’ai relâchée sa bite légèrement pour l’appuyer contre mon torse, entre mes seins, (que je n’ai jamais eu…) et je la frottais de haut en bas comme pour lui faire une « cravate de notaire »sur le fin tissus de ma guêpière… Puis, arrivé face à face, il soufflait comme s’il courait un ...
    Marathon, je sentais son sperme qui me mouillait la poitrine… Je lui souffla doucement sur le visage, pour qu’il rouvre ses yeux, et je lui dis en haletant ; « Docteur, il faudrait m osculter à l intérieure… » Il disait toujours sa phrase de disque rayé, et était presque à la limite de pleurer comme un petit garçon… Je me retourna doucement tout en gardant le contact avec lui, pour lui montrer mon cul… que je bougeai, ondulai comme une chienne en chaleur… Maintenant, je lui frottai sa bite, sur la raie de mon cul en faisant des mouvements de bas en haut sur mon string…qu il commençait à me détremper de son sperme d’excitation… Pendant mes mouvements, je me caressais les seins en me titillant les tétons pour me faire jouir… Ça m’excitai un max !! Et lui aussi, je faisais des petits crie de jouissance… A l’époque, il n’y avait pas encore la phobie du virus du SIDA, j’étais trop jeune pour m’y intéresser, j’étais innocente… En me caressant la poitrine, j’ai récoltée son sperme d’excitation, qu’il m’avait laissé sur les seins avec mes mains… Il m’en laissait encore dans la raie des fesses …que je récoltais avec mon autre main, pour me faire un lubrifiant pour préparer ma sodomie… J’ai commencée à lui prendre son sexe avec mes mains pour l’enduire de tous ses jus… Je me suis arrêtée de faire mes mouvements avec mon cul, j’ai attrapée, et roulée mon string sur un coté de mes fesses. Avec mes mains placées de chaque côté, je les ai écartées pour bien faire apparaitre mon petit trou… Je ne ...