1. ma vie de travesti (4)


    datte: 21/04/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: maitrepourchienne,

    Je suis dans mon bain et tout se bouscule dans ma tête. Ma première mauvaise expérience me revient sans cesse à la figure. Je ne me vois pas faire un si long voyage dans de telles conditions. Je me rends compte que plus j’y pense et plus j’en ai envie. La promesse de vivre femme durant un w-e entier et avec un homme !! Je le connais depuis longtemps maintenant, nous correspondons depuis des mois et il m’a dirigée de nombreuse fois en cam. Je me suis offerte à lui virtuellement de nombreuses fois et l’heure de franchir le pas de la rencontre est sans doute arrivée. Je sors de mon bain, me sèche, me maquille et me parfume puis je file dans ma chambre en prenant mon colis au passage. Avant de faire quoi que ce soit je vais déjà essayer cette tenue imposée Me voici devant la glace de mon armoire. Je commence par enfermer mon sexe dans sa cage puis je passe ma guêpière, mes bas puis le string assorti à la guêpière. J’enfile ma robe et je me trouve déjà très sexy. J’enfile les bottes puis je verrouille les fermetures éclairs avec les cadenas fournis. La sensation est extraordinaire. Me voici sur des talons de 10cm avec l’impossibilité de les retirer sans la clef Vient le moment du collier que je passe autour de mon cou et je comprends maintenant pourquoi on appelle ça un collier de maintien. Ça a l‘air 10 fois plus efficace qu’une minerve, impossible de tourner la tête et impossible de la baisser. Je referme celui-ci à l’aide des 3 cadenas. Et me voici prête comme il voudrait me ...
    voir arriver le plug en moins ! Je me trouve belle devant cette glace, je me trouve vraiment femme. J’enfile la burqa et la vision que j’ai de moi est extraordinaire on ne voit que mes yeux maquillés et même moi je ne suis pas capable de me reconnaitre !! C’est magique et je me sens de suite en confiance !! Je vais immédiatement sur mon PC pour envoyer un mail à mon homme avec un simple : « je serais dans le train. Votre Cyrielle. » Puis je me libère de la burqa, du collier, des bottes et des sous-vêtements. J’enfile un ensemble soutien-gorge, tanga et porte-jarretelles rouge, des bas noir et une robe volante rouge. Puis je remets mes bottes cadenassées : je vais passer une nuit entière avec il faut bien que je m’y fasse un peu car je n’ai que deux jour pour ça. Comme je suis excitée je mets également le plug entre mes fesses. Et me voici devant mon ordi et je lance skype excitée comme une puce en espérant le voir connecté. mais il n’est pas la Je passe ma soirée avec l’ordi allumé fini par aller me coucher habillée en ayant pris soin de retirer le plug. Le lendemain matin je me lève et vais directement voir ma boite mail mais rien. Je retire les bottes et j’ai l’impression que mes pieds ont été emprisonnés pendant des semaines et qu’ils respirent à plein poumons ! Je retire tous mes habits de femme pour me transformer en homme comme pour chaque jour de travail ! Ma journée se passe comme toutes les autres et je suis impatiente de rentrer à la maison. Comme chaque jour après ma ...
«123»