1. Bérénice (23)


    datte: 22/04/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: Mlle_Helened,

    45. Alice, tout comme Patrice et Bérénice, restèrent en famille pour les fêtes de Noël. Par contre, Alice fut invitée pour le Nouvel An chez eux avec les amis du couple. Ils étaient cinq couples, Alice étant la seule célibataire. Le réveillon se passa dans un restaurant puis finirent la nuit en boite. Alice dansa autant avec les hommes que les femmes. Mais Patrice fut le seul à danser collé à elle. Personne ne se douta qu’elle n’était pas une vraie femme. Ou du moins, personne n’en fit la remarque. Ils quittèrent la boite de nuit et leurs amis sur le coup des cinq heures du matin. Patrice rentra prudemment. Ce n’était pas le moment de commencer l’année par un passage en cellule de dégrisement et la perte de quelques points sur le permis de conduire. - on n’est pas fatigué ! scanda Patrice en entrant dans le salon. Mais il n’eut pas d’écho, si ce n’est le bruit des chaussures que les deux femmes envoyèrent promener dans la pièce. - ne me dite pas que vous allez vous coucher ! s’exclama Patrice - pourquoi ? Tu veux faire autre chose ? demanda Bérénice - ben oui - je me disais aussi. Elle se tourna vers Alice : - ma cocotte, je crois qu’on va devoir passer à la casserole si on veut aller dormir. - oui, j’en ai bien peur, conclut Alice en regardant Patrice dont le regard brillait de désir. - bon, d’accord. Mais douche d’abord. Patrice squatta la salle de bains du rez-de-chaussée puis s’allongea sur le lit conjugal en attendant que ses femmes finissent leurs ablutions. Elles ...
    arrivèrent enfin, totalement nues. - ah, les deux femmes de ma vie. Elles se mitent chacune d’un coté et s’attaquèrent à son sexe mou, mais déjà imposant. Les langues jouaient sur la verge, leurs lèvres léchaient, aspirant parfois le gland. Parfois, elles abandonnaient la queue désormais bien dure, pour se retrouver dans un baiser passionné. Ce fut Bérénice qui, la première s’empala sur le sexe de son mari. Elle joua avec les muscles de son vagin pour l’amener à la jouissance. La première de cette fin de nuit. Elle se dégagea, laissant le sexe poisseux de sperme et de cyprine, pour la bouche d’Alice. A genoux au dessus de son ouvrage, elle présentait son cul au plafond. Bérénice se plaça derrière et lécha la rosette pour la préparer à être sodomisée, alternant coup de langues et introduction de ses doigts fins. Patrice prit la place de sa femme et s’introduisit doucement dans le cul du travesti. La résistance fut moindre que les premières fois et Alice ne ressentit qu’une légère douleur qui la fit grimacer. Bérénice s’allongea devant elle, offrant son sexe qui s’ornait d’un joli triangle de poils taillés court. Alice plongea son nez vers cette vulve luisante de mouille. Les coups de butoir de Patrice se répercutait jusqu’au sexe de Bérénice. Alice avait du mal à se concentrer sur son cunnilingus. Sans réfléchir, elle se mit à gémir en cadence. - allonge-toi sur le dos, ordonna patrice. Il prit appui sur ses cuisses repliées sur sa poitrine et recommença de pilonner son cul. ...
«1234»