1. Sous l'emprise de Bruno (4)


    datte: 22/04/2018, Catégories: Anal, Gay, Auteur: BAISEMONQ,

    Le lendemain, je me réveille vers 6h30. Après quelques secondes d'interrogations, je comprends rapidement où je suis, me rappelant ce qu'il s'est passé la veille. Je sors du lit et je me rends dans la salle de bains pour prendre une bonne douche et me préparer. Au passage, dans le couloir, sans distinguer la conversation, j'entends au loin Bruno, mon amant, discuter avec sa femme, dans la cuisine certainement. - Sympa ton collègue mais on n'a pas vraiment eu l'occasion de faire connaissance. Il faudra que tu l'invites à venir dîner un soir. - Bonne idée, je lui en parlerai. Quelques minutes sous la douche, puis je sors de la cabine pour m'essuyer lorsque la porte, que j'avais oublié de verrouiller, s'ouvre d'un coup brusque. Bruno tombe alors sur moi, son regard glisse rapidement sur mon corps encore mouillé. - Oh! Bonjour Chris. Excuse moi. Je vais préparer le p'tit déj et je me doucherai après. - Non vas-y j'ai fini, ça ne me gêne pas du tout. - Non, non finis tranquillement, je te jures en plus faut que j'aille ouvrir le portail, femme va partir au boulot. Je termine de me sécher, j'enfile un boxer blanc en lycra (qui me moule avantageusement le cul!) et je retourne dans la chambre d'amis pour rassembler mes affaires. Pris dans mes pensées, je n'entends pas Bruno arriver derrière moi et s'approcher... D'un coup il m'enserre avec ses bras et me fait un bisou dans le cou. - Ça y est! Ma femme est partie en voiture. Je suis tout à toi. - On n'a pas le temps Bruno, j'ai cours ...
    ce matin moi! - Tu commences à 9h, tu crois que je connais pas ton emploi du temps. - J'ai un tas de trucs à faire. Non, stop Bruno! Je vais être en retard. - Je te ferai un mot d'absence. - Arrêtes tes conneries. Plus tard peut être... Mais Bruno se fout de ce que je peux dire, il n'a qu'une envie c'est de me baiser maintenant. Avec un sourire carnassier, il augmente la pression qu'il exerce sur moi, m'empêchant de bouger et de me débattre. J'essaie pourtant de m'extraire de son emprise mais il m’écrase avec ses bras puissants, son bassin se presse contre mes fesses, son visage s’enfouie dans mon cou. J'entends et je sens sa respiration saccadée : Bruno est complètement excité, un vrai mâle en rut! Sans aucun ménagement il me retourne, me jette violemment en arrière sur le lit puis il me saute dessus. Mon amant s'allonge ensuite sur moi et sa langue f***e mes lèvres me fouillant la bouche avec fougue. Finalement, résigné, je cède à ses pulsions : ma langue s’anime et répond à son baiser, mes mains courent sur son corps chaud et viril qui sent le mâle. Après cette longue étreinte, Bruno s'arrache de ma bouche et descend vers mon ventre jusqu’à trouver mon sexe tendu, l’engloutissant avec vigueur, ce qui déclenche des gémissements de ma part. - Alain, oh oui! Mmm c'est trop bon. - Oui, c’est ça mais tu vas te faire le plaisir de t’occuper aussi de la mienne... Bruno se relève, se met à califourchon au-dessus de ma poitrine et il me présente ton engin. J’ouvre immédiatement ma ...
«1234»