1. premier fist


    datte: 26/04/2018, Catégories: Anal, Gay, Auteur: pasbeau,

    J'avais rencontré sur Xh un mec qui aimait jouer avec son anus, un de plus ... comme moi ! Il s'habillait en femme, avec nuisette et bas nylon, se vernissait les ongles de pieds et s'épilait tout le corps . Sur les vidéos qu'il mettait en ligne, il se défonçait avec de la graisse de cuisine à l'aide d'énormes godes, d'une main en silicone et il avait le cul tellement éclaté que désormais il s'en enfilait deux en même temps ! Il était marié avec enfants et si sa femme acceptait de le goder régulièrement, elle se refusait à lui enfiler sa propre main dans le cul. C'est ainsi que nous rentrâmes en contact, il cherchait quelqu'un pour le fister. On se donnait rendez vous dans un café près de chez lui et comme le courant eut l'air de bien passer, il m'emmena chez lui. Rapidement on passa aux choses sérieuses, on se dévêtit ! Et il apparut ainsi que je vous l'avais décrit, nuisette, bas noirs, vernis aux ongles de pieds, épilé totalement sauf curieusement le pubis où il avait gardé sa touffe noire au dessus de sa queue de taille normale mais à la peau très sombre. Cependant il avait rajouté une autre petite touche : il s'était tiré les pointes de seins qu'il avait entourées d'élastiques très serrés, ce qui avait pour résultat de les rendre énormes et complètement érigées ! Après quelques caresses, il me demanda de les presser très fort puis de les mordre ... Ça avait l'air de lui plaire et pendant ce temps là je lui attrapais le sexe pour jouer un peu avec mais bizarrement ça ne ...
    le faisait pas tant bander que ça. Il me demanda aussi de lui lécher les aisselles mais ce n'était pas trop mon truc. Alors il m'emmena dans sa chambre où il avait tout préparé : la grande serviette étalée sur le lit, le pot de graisse de cuisine ainsi qu'un flacon d'huile et bien évidemment le rouleau de sopalin. A côté du lit, il y avait un sac où se trouvait tous ses godes et il avait une sacrée collection. Un attira particulièrement mon attention, c'était une énorme verge rose en silicone avec les testicules qui devait bien faire 50 cm de long et 9 cm de diamètre !!! J'aurais vraiment eu envie de lui mettre moi même, peut être une autre fois ... Je m'assis sur le lit et il se mit à me sucer. C'était bien agréable mais dans ma tête j'étais venu pour autre chose. Alors il vint s'installer à genou à côté de moi, jambes écartées pour me laisser le passage vers son cul. Je voyais ainsi entre ses fesses l'énorme boursouflure de son fion, déjà luisante et rouge et je me mis à la tripoter. C'était fabuleux comme sensation, c'étaient comme de pulpeuses lèvres de chatte, ouvertes et déjà humides. Je lui fit remarquer et il me dit qu'effectivement, il mouillait du cul ! Malgré tout il m'aspergea la main de son huile et sans aucune difficulté mes doigts le pénétrèrent. Je jouissais de cette sensation d'être dans une chatte béante et chaude, mes doigts allaient et venaient et j'avais l'impression que son cul me les aspirait. Mais il voulut d'abord que je le sodomise pour connaître ce ...
«123»