1. Plage en ville


    datte: 28/04/2018, Catégories: Masturbation, Partouze, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Lechat8,

    La journée s'achevait dans cette ville de l'est de la France. Il ne faisait fait trop chaud et du coup il n'y avait pas foule dans ce morceau de plage qui avait été installé dans la ville. Quatre personnes en tout, une femme, jeune, la trentaine, pas très belle et pas très mince sans être grosse. Tout ce petit monde était installé sur des chaises longues, un bouquin à la main pour faire passer le temps. Et le temps passait.... De temps en temps, l'un d'entre eux levait les yeux et passait son regard sur les autres pour voir ce qui se passait. J'étais allongé à un mètre en arrière de la jeune fille et elle ne m'avait pas dans son champ visuel et il lui fallait se retourner pour me voir. De temps en temps elle tournait la tête vers moi et nos regards se croisaient, petits sourires, rien de plus. Sans doute sans faire exprès, elle passait son doigt au niveau des coutures de son soutien-gorge et de son slip et un peu de chair plus blanche apparaissait. Bien sûr, je regardais pour voir jusqu'où elle allait dans ces apparitions de chair laiteuse et, sans doute les autres aussi, mais ça n'allait pas plus loin. A un moment, j'ai vu qu'elle semblait vouloir aller plus loin. Au niveau des seins, elle avait fait bouger la couture supérieure et l'avait positionnée à une bonne moitié du sein, à la limite de l’aréole. En ce qui concerne, son slip, déjà pas très grand, elle l'avait assez largement remonté sur ses aines, le réduisant à un morceau de tissus de quelques centimètres plaqué ...
    juste sur son sexe. Le spectacle devenait bigrement intéressant surtout pour les trois hommes que nous étions, en cette fin d'après-midi, pas très rempli et un peu à la recherche d'un bon passe temps et pourquoi pas.... plus. Les livres se mirent alors à se baisser plus souvent et les regards devinrent plus insistants en direction de la jeune fille. Elle se mit alors à toucher plus souvent les coutures de son maillot de bain et ce qui devait arriver, arriva : à l'occasion du passage de ses doigts sur les seins et sa chatte, nous vîmes apparaître ses aréoles et même un peu plus, tout le sein pratiquement et plus bas, ce furent les lèvres de sa chatte qui apparurent furtivement. L'atmosphère devenait de plus en chaude. Le gars qui était su la chaise longue en face de la belle était au premières loges et on devinait qu'il commençait à bander ferme. De mon côté je sentais que ma bite devenait plus dure. Quant au troisième, je ne voyais que ses jambes et son slip et là aussi, ça grossissait. Il est évident que la belle ne pouvait pas ignorer l'effet qu'elle produisait sur nos bites respectives. Et elle, elle tirait de plus en plus sur son slip qui lui rentrait carrément maintenant dans la chatte. J'eus alors la bonne idée de ma lever et de me diriger vers elle pour lui chuchoter à l'oreille : « Mademoiselle, vous avez dû remarquer que vous produisez sur nous un effet certain et nous voudrions vous proposer au moins de nous branler ensemble, vous de votre côté et nous du nôtre, dans un ...
«123»