1. MAL DE DOS et comment le soigner


    datte: 29/04/2018, Catégories: Lesbienne, Première fois, Auteur: helene2012, Source: xHamster

    MAL DE DOS Ça tombait mal. Huit jours avant de partir en vacances, j’avais fait un faux mouvement et j’avais mal au dos. J’ai appelé mon docteur mais la secrétaire médicale m’a dit que ce serait un remplaçant. J’y suis quand même allée parce qu’il fallait quand même que je fasse quelque chose. C’était un vieux docteur et il avait près de soixante-dix ans. Je lui ai expliqué mon cas. Il m’a demandé mon âge. - Cinquante-quatre ! - Vous faites du combien de tour de poitrine, a insisté le docteur ? - Cent deux et j’ai besoin de bonnets G ! - Bien ! Vous avez de gros seins depuis quel âge si vous vous souvenez ? - Si je m’en souviens, lui ai-je répondu ? A quatorze ans, dans la classe, j’étais la fille qui en avait le plus et j’e crois me souvenir qu’ils ont toujours été gros ! - Vous n’êtes pas obèse, a ajouté le toubib ! Vous êtes même assez mince pour votre âge et vous n’avez pas beaucoup de fesses ! Je peux vous demander de vous déshabiller ? Il n’y avait pas de raison que je m’y oppose parce que je l’avais fait devant le médecin qu’il remplaçait. Je me suis levé de ma chaise. J’ai retiré ma robe et j’allais défaire mon soutien-gorge. - Stop, m’a fait le toubib ! Regardez-vous dans le miroir ! J’avais gardé mes hauts-talons. Qu’avait-t-il trouvé de bizarre ? Mes seins étaient bien tenus et ils pigeonnaient sur mon torse. - Vous savez ce qu’est la gravité, a ajouté le toubib ? Avec votre soutien-gorge, vous projetez vos seins en avant ! Pas étonnant que ça tire sur votre ...
    colonne vertébrale ! Maintenant, retirez votre soutien-gorge ! Pour moi, c’était le moment de honte parce qu’une fois mon soutien-gorge retiré, mes mamelons se sont retrouvés quinze centimètres plus bas. - Tournez-vous, m’a commandé le docteur ! Je me suis dite qu’il allait passer ses mains sous mes bras et qu’il allait agripper mes seins, chose qu’un homme ne m’avait pas fait depuis très longtemps. - Vous n’êtes pas mariée, a insisté le toubib ? Vous êtes veuve ? - Je suis divorcée, lui ai-je répondu et j’ai eu quatre enfants ! Il enfonçait son index dans mon dos, de chaque côté de ma colonne vertébrale et il est allé de mon cou jusqu’à mes fesses puis il est retourné à son bureau. - Je peux me rhabiller, lui ai-je demandé ? - Non, m’a répondu le docteur ! Attendez un peu et je vais vous expliquer ! Je vous donne un calmant mais ça ne fera pas grand chose, a-t-il ajouté ! - C’est grâce, lui ai-je demandé ? - Je vous explique, a-t-il continué ! Le soutien-gorge, tout comme les hauts talons, ça n’a jamais été une bonne solution. Pourquoi corriger la Nature ? Quand vos seins grossissent, ils finissent par descendre sur votre torse et parfois sur votre ventre ! Si vous les relevez en hauteur, ça agit sur votre colonne vertébrale et forcément, ça fini par vous faire mal ! - Alors, plus de talons hauts et plus de soutien-gorge, lui ai-je demandé ? - Vous pouvez toujours mettre des petits talons, cinq centimètres maximum, m’a-t-il répondu ! Quand au soutiens-gorges, je vous conseille de ...
«1234»