1. Enfin, je la baise


    datte: 01/05/2018, Catégories: Anal, Masturbation, Auteur: pablotlse, Source: xHamster

    « Je la regarde se branler sans retenue pendant que je vais et viens dans son cul….. » Dimanche 7 septembre 2014, Première journée de notre périple à moto de quinze jours. Robert et moi avons pris une journée complète à parcourir les petites routes du Quercy et du Périgord pour rejoindre Ambazac, un petit patelin près de Limoges. Nous y avons rendez-vous avec nos femmes, Murielle et Anne, qui reviennent de quelques jours de congé en Belgique, en visite à la famille. Nous nous sommes répartis les chambres, Murielle et moi au rez-de-chaussée, Anne et Robert au troisième. Pour éviter qu’ils aient à trimbaler leurs affaires dans les escaliers, nous nous sommes mis d’accord pour que celles-ci soient entreposées dans notre chambre. Les femmes nous rejoignent vers 23 heures, éreintées. Le lendemain, lever tôt. Nous comptons rejoindre un patelin entre Bergerac et Cahors en passant par Saint Junien où nous passerons quelques heures avec une amie d’enfance. Comme d’habitude je suis le dernier levé. Murielle et Robert sont habillés pour accompagner notre hôte dans sa visite journalière de son cheptel de vaches laitières. Anne s’affaire dans la cuisine et nous prépare du café - Murielle et Robert boivent du thé. Anne porte sur elle une chemise de nuit qui lui arrive à mi-cuisses, couleur blanc cassé avec des motifs de fraises rouges éparpillés partout. Je devine ses petits seins sous le tissu et évidemment j’en reçois un petit coup de poing dans le bas ventre. Nous déjeunons ensemble et ...
    bavardons de tout et de rien. Quand Murielle, Robert et notre hôte décident de partir, j’informe Anne que je vais lire un peu dans ma chambre. Quelques minutes plus tard, après avoir frappé à la porte, Anne pointe son nez me demandant si cela ne me dérange pas si elle fouille leurs bagages à la recherche de papiers qu’elle doit consulter. Bien sûr j’accepte. Je reprends ma lecture mais ne peux m’empêcher de me sentir de plus en plus nerveux, jetant régulièrement un œil par dessus mon livre. Il n’y a rien à faire, cette femme ne me laisse pas indifférent. Et je ne comprends pas ; je suis certain que je ne suis pas amoureux d’elle, c’est une vieille copine que je connais de longue date et c’est la meilleure amie de Murielle, mais son corps me donne des envies. Peut-être parce qu’elle est tellement différente de Murielle? (http://fr.xhamster.com/user/pablotlse/posts/141228.html) J’observe Anne qui s’affaire sur leurs bagages, fouillant l’un puis l’autre, passant de l’un à l’autre en maugréant. A chaque fois qu’elle se penche, les jambes bien raides (cela m’a toujours étonné de voir la capacité des femmes à se pencher ainsi), sa chemise de nuit remonte bien haut ou son décolleté bée largement; avec régal je mate ses fesses nues et fonction de l’angle de l’éclairage, je peux voir ses poils pubiens apparaître entre ses cuisses, voire même apercevoir les lèvres de son minou. Déjà que mon sexe réagit quand je la vois, la je me mets à bander sec et je me sens très mal à l’aise. Après ...
«1234»