1. Nicole, prête à tout (8)


    datte: 01/05/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: Mlle_Helened,

    8. Cela faisait presque un mois et demi que ma nouvelle vie avait commencée. La ville se préparait pour les fêtes de fin d’année. J’avais mis un jean slim et des escarpins à talons fins de presque huit centimètres. Isabelle entra dans la chambre et me donna une boite contenant un collant fin. - met ça sous ton jean, me dit-elle. Je bataillai un moment avec le collant sous le regard amusé d’Isabelle. Il serrait délicieusement mes jambes fines et le jean glissa avec un crissement très érotique. - on va faire des courses, annonça Isabelle. Il est temps de passer à l’étape suivante. On se dirigea vers le centre commercial. Cette fois, j’essayai jupes et robes. Nous repartîmes avec une demi-douzaine de jupe de différentes longueurs et autant de robes. Isabelle m’offrit d’autres ensembles de lingerie et surtout des porte-jarretelles. Je demandai à terminer notre tournées par le centre-ville, ce qui étonna Isabelle mais accéda néanmoins à ma requête. Je m’arrêtai dans une boutique de vêtement dans laquelle j’avais vu une jupe en vitrine qui me plaisait bien. Je repartis avec mais en la portant sur moi. - Isabelle, où est la boutique de ton amie Nathalie ? - pas très loin d’ici, à quelques rues. - on peut y aller ? - si tu veux. On arpenta les trottoirs sur cinq cent mètres et on entra dans la boutique de Nathalie en discussion avec une jeune cliente qui hésitait devant deux strings. - Oh, Isabelle, ma chérie. Elles se firent la bise, mais leurs mains trahissaient un désir d’en ...
    faire plus. - tu te rappelles de Nicole ? - c’est le garçon que tu nous as présenté et à qui Clarisse a raconté sa vie ? - tout à fait ! - et bien dis donc ! Tu es superbe. - merci, dis-je, flattée - qu’est-ce je peux faire pour vous ? demanda Nathalie. - je ne sais pas, c’est Nicole qui a demandé à venir. - en fait, je ne veux rien, répondis-je. Isabelle, je voulais t’offrir quelque chose pour te remercier de ce que tu fais pour moi. - oh ma chérie, comme c’est gentil. Ça me touche beaucoup La cliente nous regarda de travers, déposa les strings et quitta la boutique - désolée, dit Isabelle, je t’ai fait louper une vente. - ne t’inquiète pas. Ça fait une demi-heure qu’elle était là à hésiter. Elle serait repartie les mains vides quand même. Après avoir regardé les portants, Isabelle tomba sur une guêpière blanche qu’elle s’empressa d’aller essayer, suivie de près par Nathalie. N’ayant pas jugé utile de refermer le rideau je pus observer les deux femmes mêler caresses et ajustement de la pièce de dentelle. Bien que je sois venu sans velléité d’acheter quoi que ce soit, je remarquai un ensemble de chez Aubade plutôt sexy comprenant soutien-gorge, string et porte-jarretelles. - je peux l’essayer ? demandé-je - bien sur ma belle, répondit Nathalie en poussant le rideau de la cabine mitoyenne Nathalie se dirigea vers l’entrée, ferma la porte et posa un carton sur lequel était écrit « Fermé provisoirement » Isabelle en profita pour s’asseoir sur petit tabouret et écarta les jambes. ...
«123»