1. L'imperturbable


    datte: 08/05/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Baiserjouir, Source: Hds

    Nous finissons de baiser. J'ai le sexe rempli de son sperme : il me semble sentir sa chaleur dans mon ventre. J'aimerais bien continuer même qu'un seul coup. Ce n'est que pour me faire plaisir qu'il se tourne pour me lécher et lécher à la fois son sperme chaud dans le sexe. Il a une langue particulièrement agile. En plus il sait exactement où me lécher. Il commence par mettre sa langue sur le pubis pour lécher les poils. Je la sens venir doucement dans la fente. J'écarte mes jambes dans l'espoir que sa tête viendra aussi. Il m'enjambe : j'ai tout son sexe à deux doigts de mes lèvres. Il bande pas mal. Sa bite a des mouvements incontrôlés qui m'excitent trop. Il me calme en passant rapidement toute la langue dans le périnée. Je la sens sur le sexe, surtout vers l'anus. J'avais son gland à portée de mes lèvres. Tant pis pour lui, je trouve les couilles poilues. Je tente de les mettre dans la bouche. Ce n'est pas bon pour moi. Je cherche où aller.. Je vais faire comme lui, je vais la poser sur son anus, sur son cul. Il me sodomise bien en me donnant du plaisir. Je vais me venger. D'abord je prend sa bite à pleine mains. C'est gros, je le masturbe un peu, comme s'il ne bandait pas assez. Je tiens ses couilles dans ma main en les massant un peu. Ma main s'égare vers son anus. Il me semble qu'il me le donne : je suis presque sur son cul. Je vais le sodomiser, sauf que je n'ai pas de queue pour lui. Mes doigts devraient suffirent. Je passe ma main dans ma bouche, je la remplie ...
    de salive. Prête à aller au bout de mon idée ma main passe entre ses jambes, monte vers son cul que j'entre aperçois. Depuis ses couilles jusqu'à son anus, le chemin est court. Mais je vais lentement. Même s'il s'impatiente, il attendra mon bon vouloir. J'écarte ses fesses, comme il me fait. Comme il me fait je trouve son cul : il sait ce que je fais lui faire. Un doigt tout seul trouve son entrée. Il glisse doucement. Je suis tentée d'aller caresser une couille tout près. Mais non, je suis engagée, je vais lui caresser le cul. Il est tout plissé, presque beau. Un beau trou du cul. Sa langue me donne des éclairs de plaisir. Qu'il baise bien. Sa bite est toujours aussi dure dans ma bouche. Mon doigt ne désarme pas : je vais lui branler le cul, comme il me fait des fois. Je le touche enfin. Il me semble qu'il se referme. Pas de ça bonhomme avec moi. Tu l'auras quand même. Tu l'auras en double. Je mets un autre doigt. Là je force un peu, comme la première fois où il a voulu me la mettre à cet endroit. Sa bite réagit un peu dans ma bouche en devenant encore plus grosse. Ma langue lèche plus vite. Pourvu qu'il jouisse fort, qu'il me donne sa semence en abondance. J'enfonce mes doigts dans ce cul qui s'ouvre sous mes doigts. Je les faire entrer et sortir. Sa langue a des réactions d'une bite. Il me semble qu'elle durcit. Elle est en moi, elle lèche mon con. Et moi, de désir de jouir, je le masturbe par le cul. Sa réaction est celle que j'attendais. Il me donne une bonne ration de ...
«12»