1. Dans le train à vapeur (2)


    datte: 08/05/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: zooph34,

    Elle se retourne et je remonte de nouveau, recouvre de baisers tout le bas ventre et le ventre pour arriver en dessous des seins. Les ondulations du bassin de Josette ont repris, elle s'abandonne encore un peu plus. –Oui, continu, j'aime. Je suis maintenant sur ses seins, je les embrasse, les lèche, donne des coups de langue sur la partie inférieure, aspire ses tétons, les mordille, elle bouge de plus en plus. Elle me prend la main droite et la pose sur son sexe. –Caresse moi le sexe. Je pose ma main sur son sexe, mes doigts tombent sur le bouton qui a durci. En faisant bouger un doigt dessus, je constate que Josette réagi. –Oui, titille-moi le clitoris. –Le quoi ? –Continu comme ça, j'aime. Je continu à faire bouger mon doigt sur son bouton, mais ça devient un peu dur, mon doigt ne glisse plus. Elle s'en saisi, le fait glisser à l'intérieur de son sexe et le repose sur son bouton. Ça va mieux, il a été lubrifié par le liquide qui en sort. Je continu avec mon doigt, lentement en l'humectant de temps en temps entre ses lèvres pour aller titiller le « clitoris » comme elle dit. J'aspire, je suce, je lèche ses seins pendant que ma main s'occupe de son petit bouton. Elle ne résiste pas très longtemps et joui de nouveau sous ma langue et mon doigt. Elle se cabre, est secouée de spasmes, son ventre se crispe et ses fesses ont une nouvelle fois décollées d'au moins dix centimètres de la banquette. Elle pousse un grognement rauque. –RRRRRRRREEEEEEEEUUUUUUU Je n'arrête que quand ...
    je la sens se détendre. Elle se pose sur la banquette, son corps se détend complètement, son visage est reposé, serein, épanoui. Je la sens heureuse. –Ouf, c'était merveilleux, merci, merci. Elle m'attire à elle pour m'embrasser. Notre baiser dure. Quand nous nous séparons, elle se redresse et s'assoie sur la banquette. –Dis-moi, tu ne connais pas le mot clitoris ? –Non, c'est la première fois que j'entends ce mot. –Mais tu sors d'où ? –Je dois te dire que tu es la première fille à qui je fais ça. –Tu es puceau, tu n'as jamais fait l'amour avec une fille ? –Jamais. –Et bien, il va falloir que ça change. –Comment ça ? –Lève-toi. Je me lève, le sexe toujours raide, mais j'ai de plus en plus mal, je suis au bord d'exploser. Elle se penche pour me prendre dans sa bouche. J'ai un mouvement de recul. –Laisse-moi faire. Je me calme et la laisse faire. Elle englouti mon sexe, il disparait complètement dans sa bouche. Sa langue me titille le gland et juste en dessous, je ne sais plus où j'en suis, je vais jouir. –Attention, je suis trop excité, je vais jouir en un rien de temps. Elle me libère. –Ça ne fait rien, nous avons encore au moins deux heures avant d'arriver à Paris, tu auras le temps de récupérer. –Tu veux qu'on fasse autre chose ? Elle me gobe le sexe et fait valser sa langue sur mon gland. Elle le mordille, le suce, l'aspire, passe sa langue sous le gland. Tant et si bien que je ne peux plus me retenir. –Attention, je vais jouir. Je pense qu'elle va me libérer, mais au ...
«1234...»