1. Femme BCBG, escorte, non, pute (77)


    datte: 08/05/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71,

    C’est bien dommage, nous avons terminé le tournage de mon film porno offert par Tof et ses copain grâce à Valérie qui me les a offert pour mon anniversaire. Nous venons de faire l’amour sur la terrasse avec Audrey et Johnny les réalisateurs des images à qui j’ai aidé à franchir l’obstacle qui leur faisait hésiter à devenir amant. Une goutte me réveille, le ciel s’est assombri. Pas une goutte depuis le début août, un peu de pluie fera du bien à la nature. Tous les soirs depuis que nous sommes arrivés Alain arrose la pelouse avant que nous nous éclations dessus mais un peu d’eau venue du ciel lui ferait du bien. Précipitamment nous rejoignant ma chambre ou Virginie est toujours endormi. Nous la poussons un peu et nous installons tous les quatre et rapidement nous dormons. Au matin, des murmures et des bruits bizarres me réveillent. La grande est indécrottable, elle est entre les jambes d’Audrey et lui suce la chatte avidement. Elle a pris la queue de Johnny dans sa main et le branle consciencieusement. Il bande rapidement. Je le vois se relever et venir enfoncer sa verge dans l’un des trous de Virginie. De ou je suis il m’est impossible de voir ou il la taraude. Il est sûr qu’il est efficace car elle a un joli orgasme sans mouiller les draps. • Johnny va chercher ta caméra je voudrais avant que vous ne partiez, que tu filmes Virginie lorsque je lui fais l’amour. Si nous sommes tous là c’est grâce à elle. Je pense qu’elle mérite ce final. Il sort en se dépêchant. De retour il ...
    a remonté leurs deux caméras et un petit projecteur à main. Virginie les jambes écartées attend que je vienne m’en occuper. Sa chatte me fait envie comme chaque fois qu’elle me l’offre. • Coco on tourne, les filles à vous de jouer. J’avance ma bouche vers ma convoitise. Elle se laisse approcher et même lécher comme elle le fait depuis qu’elle a fait de moi une pute, je sens qu’elle réagit et que ce que j’espère se produit. Je mets deux doigts dans sa fente et les manœuvres vigoureusement recourber pour stimuler son point G. Son ventre se creuse et mes jets divins inondent mon visage. Je continue mon mouvement avec mes doigts, plus mon pouce qui vient s’appliquer sur son clitoris. Un deux trois jet recommence à inonder ma face. La cyprine coule à flots sur mon visage. Le lit est inondé comme jamais la grande ne les avait mouillées. Est-ce la caméra qui la fait fantasmer et amplifier sa jouissance. Le projecteur s’éteint, Johnny était tellement médusé qu’il a oublié de dire de couper. Avant de nous coucher, il me faut changer les draps. Nous sommes tous exténués. Nous prenons le temps d’une douche et tous au lit. Hélas, demain ils partent mais je suis sûr que nos vacances en sont à leur début quand je regarde la somme de salope et de salopards que j’ai réussi à rassembler cette année. Si le temps remontait en arrière que dirait mon père de celle que je suis devenue, lui qui s’est contenté de baiser la mère de Jacky sur la table de cuisine de leur maison, se croyait-il le plus ...
«1234»