1. caprice sexuel avec ma mère (1)


    datte: 08/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: tardemars, Source: Xstory

    bonjour mon histoire est un peu spéciale. Voila : pour résumer, je suis ce qu'on appelle un enfant gâté. Gamin, j'avais vite compris que mes parents étaient incapables de résister à mes caprices et qu'en alternant chantage affectif et coup de colères bien placées, il était facile de faire à peu près ce que je voulais. En grandissant, je me suis pas assagit. L'inverse même. A 18 ans j'étais encore plus difficile que jamais...avec en plus une forte tendance perverse... Ma mère notamment avait à subir des caprices bien particuliers de ma part. Le soir, lorsqu'elle venait me dire bonsoir, dans ma chambre, je l'obligeait à des choses peu avouables... Ma première demande de ce genre a été qu'elle me montre ses seins. Lorsqu'elle a refusé, je me suis mis à bouder, à faire la gueule, être carrément désagréable, voire méchant. Après quelques jours comme ça, à la harceler, me mettre en colère, elle a fini par accepter, car elle ne supportait pas de me voir en colère. Un peu honteuse, l'air triste, elle a ouvert sa chemise, a extrait ses seins de son soutien gorge, et m'a laissé faire avec eux ce que je voulais... C'était une belle grosse poitrine, avec deux magnifiques tétons que je me suis regalé de de titiller, de lecher et sucer... Lorsque j'ai eu fini, tout content, j'ai dit bonsoir à ma mère... Elle semblait soulagée que ça se termine. Mais helas pour elle, le lendemain je remettais ça, je comptais bien en profiter. Ainsi il ne passait plus un seul jour sans que je m'éclate sur ...
    ses seins. Ma mère avait tort, bien sûr, de se laisser faire car je ne me suis pas arrêté là... Un soir où elle venue dans ma chambre en peignoir de bain, je lui ai demandé de l'ouvrir entièrement. Elle a voulu refuser, prétextant qu'elle avait rien dessous. Ca tombait bien ! C'était exactement ce que je voulais... J'ai commencé à m'énerver. Comme elle détestait ça, elle a accepté... Résignée, elle a ouvert son peignoir. En effet elle était nue dessous. C'était la première fois que je voyais son sexe. Il était magnifique. Un peu timidement j'ai touché sa belle toison de longs poils châtain clair, puis glissé les doigts entre ses jambes, entre ses lèvres. Ma mère a tressailli, mais s'est laissée faire. Quel plaisir ! Sa chatte était chaude et accueillante, c'était un délice de lui mettre les doigts partout. Je trifouillais à l'intérieur de son sexe pendant un long moment, tournant mes doigts dans tous les sens. Ce qui m'amusais, c'est qu'au bout d'un moment, c'était assez trempé. Visiblement, même si ma mère désapprouvais mes pratiques, mes doigts arrivaient à la faire mouiller... J'arrivais à rentrer plusieurs doigts, presque ma main entière. Quelle expérience pour moi qui connaissait mal l'anatomie féminine ! A partir de cette date, je lui ai demandé de venir systématiquement dans ma chambre en peignoir, sans rien dessous, ou alors juste en sous vêtements.. Je voulais pouvoir la voir et la toucher sans entraves. J'ai donc pris l'habitude de me livrer régulièrement sur elle à ...
«1234»