1. Mon mari veut être cocu et soumis


    datte: 09/05/2018, Catégories: Gay, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: nadiatvx, Source: xHamster

    Je m’appelle Nadia, j'ai 28 ans et je suis avec mon mari Karim Parfois, lors de nos ébats, nous imaginons qu'il y a un autre homme avec un gros zob que je branle, que je suce et qui me baise brutalement... Au début, je n'aimais pas beaucoup cela, mais j'ai commencé à y prendre goût et l'idée m’excitait de plus en plus. Mais un soir lors de nos ébats, alors que mon chéri me pénétrait, je lui dis : -Tu as vraiment un petit zizi tout de même. On dirait un clitoris ! Je ne le sens pas dans ma chatte ! -Que supposes-tu alors ? Me répondit-il Il ne savait pas qu’à f***e de me parler d’un gros pénis, d’un plan à 3, et bien j'en avais envie désormais. Et là, j'ai pris mon courage à deux mains, et je lui ai tout raconté : -Eh bien, j'aimerais tant qu'il y ait, souvent, un autre homme avec nous au lit et qu'il participe à nos ébats. J’aimerais qu’il ait un gros zob pour me baiser sauvagement plusieurs fois sans se fatiguer ! Et une fois qu’il aura éjaculé dans ma chatte ou mon cul, tu viendras me nettoyer avec ta langue et boire tout son sperme ! Et là, contre toute attente, Karim l'a très bien pris, il se masturbe en imaginant un homme qui me baise devant lui et jouit fortement, c'est alors que j'ai compris que ce genre de chose l’excitait, à mon plus grand bonheur ! Un dimanche soir, Karim décida d'aller en boite dans un club. Pour l'occasion, je me fis belle et sexy, avec une minijupe noire, et des talons aiguilles de 10cm. Mon chéri adore me voir ainsi. Nous arrivâmes au club ...
    vers 11h30 et je m’aperçus que il y avait beaucoup d'hommes seuls. Après un verre tranquille, une série de slows commença. Mon mari n'avait pas envie de danser et je fus très rapidement invitée par un homme d'environ 25 ans. Il était très galant. Mais la fin du slow arriva et il me demanda de continuer la série. Je lui répondis oui. A ce moment, il commença à se rapprocher et je sentais sa virilité durcir, puis il glissa sa jambe entre les miennes. Je n'osai plus rien faire, il faisait sombre mais je devinais le regard de mon mari. - vous venez souvent ici ? dit-il - parfois mais toujours avec mon mari, répondis-je Le slow venait de finir et, sans un mot, je lâchais mon partenaire et allai rejoindre mon époux. -Je suis tombée sur un dragueur qui se frottait entre mes jambes, dis-je à Karim -Je sais, j'ai vu, répondit-il -Et cela ne te gêne pas, il n'avait qu'une chose en tête tu sais. -Non au contraire, je suis excité, retourne danser avec lui, les slows ne sont pas finis. Sa réponse m’a fait extrêmement mouiller. -Hum… d'accord -Drague-le, allume-le ! Puisqu'il était d'accord, comme un défi, je me levai et allai inviter mon partenaire qui s'était assis. -Excusez-moi pour tout à l'heure, vous acceptez de continuer à danser ? -Oui avec plaisir Nous repartîmes sur la piste de danse et tout de suite, il se plaqua contre moi. Je sentais son excitation revenir et il commença à se frotter sur mon entrejambe et pour la première fois depuis que je suis avec Karim, je me surpris à être ...
«123»