1. Les Euménydes (1)


    datte: 09/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: StormX,

    Cette histoire est une adaptation de la pièce « Les Euménydes » écrite par Eschylle. Ses personnages seront repris et seule l'histoire sera de moi. LES EUMÉNYDES (1) Suite à un message de son frère Ménélas, roi de Sparte, lui signalant le rapt d'Hélène par le prince troyen Pâris, Agamemnon, roi d'Argos, préparait son armée pour assiéger la ville de Troie. Comme il était de coutume, Agamemnon alla consulter l'oracle de Delphes afin de savoir s'il avait une chance de remporter la guerre contre les Troyens. Le roi entra dans le temple et se mit à prier l'oracle. Après plusieurs invocations d'Agamemnon, celui-ci s'éleva dans un nuage de fumée et s'adressa au roi. — Puissant Agamemnon, toi qui veux verser le sang, tu devras verser le tien pour mener à bien ton funeste projet. L'oracle disparut, laissant Agamemnon songeur. Que voulait dire l'oracle par ces paroles mystérieuses ? Après de longues minutes de réflexion, le roi repartit pour Argos. Il avait compris. Entrant dans son palais, Agamemnon trouva sa fille Iphygénie dans les bras de son épouse Clytemnestre. Sans égard pour leurs états d'âmes, le roi arracha sa fille des bras de son épouse puis, tirant son glaive, trancha la gorge d'Iphygénie qui tomba au sol dans une gerbe de sang. Son sacrifice accompli, Agamemnon rassembla ses soldats et partit pour la ville de Troie. Clytemnestre, quant à elle, était horrifiée par l'acte infâme de son époux, cet acte ignoble qui réclamait vengeance. Mais comment pouvait-elle venger la ...
    mort de sa fille sans éveiller la colère des dieux puisque c'étaient ces derniers qui avaient donné l'ordre à Agamemnon de leur sacrifier Iphygénie ? Furieuse et affolée par le chagrin, la reine sortit du palais et marcha droit vers Delphes. En entrant dans le temple, la reine s'agenouilla devant l'autel et se mit à invoquer l'oracle. — Ô puissant Apollon, dieu devin, dieu guérisseur qui a ordonné la mort de mon Iphygénie, éclaire-moi en ce temps troublé où je me trouve. Que dois-je faire pour obtenir justice contre cet acte infâme commis par mon époux, le puissant Agamemnon ? L'oracle apparut à nouveau dans un nuage de fumée et s'adressa à la reine. — Grande reine, toi qui demandes justice, sache que nul mortel ne peut se soustraire à celle des dieux. Les dieux ont ordonné la mort de ta fille en honneur de la malédiction qui rampe sur ta famille. En revanche, tu peux vaincre l'infamie de ton époux par la tienne. Détruis celui qui fait la fierté du puissant Agamemnon. L'oracle disparut. Clytemnestre ne mit qu'un instant à comprendre les allusions de l'oracle. Celui qui faisait la fierté de son époux était son fils Oreste. Mais comment pouvait-elle détruire le fruit de ses propres entrailles ? Pouvait-elle réellement reproduire l'infamie de son époux sur son propre fils ? La reine se mit à réfléchir longuement. Ce fut alors qu'une idée lui vint à l'esprit. Sachant qu'il plaisait à son fils Oreste de se divertir en charmante compagnie, elle en profiterait pour lui faire subir le ...
«123»