1. Chaudes révisions


    datte: 09/05/2018, Catégories: fh, jeunes, jardin, école, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, pénétratio, Auteur: Émilie Madidus,

    Une semaine plus qu’une semaine avant les examens. J’avais travaillé dur toute l’année mais cela ne m’empêchait pas de me sentir stressé. Depuis mon entrée à la fac, j’avais fait preuve de beaucoup de sérieux et peut-être même un peu trop : très peu de sorties, pas la moindre petite copine et chaque jour plusieurs heures de travail et de révisions avec mon groupe d’amis. La bibliothèque n’avait plus de secrets pour nous cinq ! Comme à mon habitude, je comptais sur eux pour travailler après le TP de littérature de lundi après-midi. Je me dirigeai vers Marie et Julia dès la sortie de la salle, je ne vis pas les autres. — Je vous fais faux-bond pour cet aprèm’, annonça immédiatement Marie, j’ai un rendez-vous galant !— Tu es complètement folle, répliqua aussitôt Julia, les examens sont dans une semaine et tu vas retrouver un amoureux ! C’est pas sérieux ! Marie éclata de rire et s’éloigna de nous. Avant de tourner à l’angle du couloir, elle nous cria : — Il faut bien se détendre parfois ! Je sentis mes joues se colorer et j’eus soudain très chaud Rien qu’à l’idée de la jolie Marie en train de prendre du bon temps, j’étais troublé. Je n’avais jamais rien tenté avec elle, mais je n’étais pas non plus insensible à son charme et aux coquines mèches blondes qui encadraient son visage. Je me ressaisis et jetai ensuite un coup d’œil à Julia qui ne décolérait pas. C’était la plus sérieuse du groupe et elle nous motivait chaque jour depuis la rentrée universitaire. — C’est vraiment ...
    n’importe quoi ! Et puis, où sont les autres ?— Je ne sais pas, lui répondis-je. Ils ont dû filer en douce après le TP Tu sais, Julia, ils ont peut-être eu peur de ta réaction s’ils t’annonçaient qu’ils séchaient notre habituelle séance de révisions— Mouais n’empêche que ce n’est pas sérieux. Dis-moi Arnaud, tu veux filer bécoter quelqu’un toi aussi ? Je lui fis un petit sourire charmeur et la détaillai de la tête aux pieds. Je lisais la détermination sur les traits de son visage délicat et l’exaspération dans ses beaux yeux noisette. Ses longs cheveux bruns tombaient en grosses boucles sur ses épaules. Elle avait une jolie poitrine ronde et ferme que l’on devinait sous sa robe fleurie, et de longues jambes à la peau diaphane. Julia n’était pas du genre à se faire dorer au soleil mais plutôt à rester le nez dans ses bouquins ! Le genre de fille éblouissante mais assez rigide. Elle m’avait toujours semblée inaccessible. — Faut voir Tu as des projets pour nous, Julia ?— Ne fais pas l’imbécile ! Allez, c’est parti pour la bibliothèque, nous avons suffisamment perdu de temps. Une fois arrivés devant l’imposant bâtiment, nous découvrîmes les portes closes et un petit panneau devant l’entrée qui annonçait la fermeture exceptionnelle de la bibliothèque pour inventaire. Quelle poisse si peu de temps avant les examens de fin d’année ! Julia ne renonça pas pour autant et proposa d’aller réviser chez moi, car elle habitait à une heure de train de la fac, cela ferait trop de trajet. Je ...
«1234»