1. La reine Margo - 9


    datte: 10/05/2018, Catégories: Humour sexuel, Mature, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: priss0100,

    Jeanne et le grand méchant loup Voir ma sœur jouer les vierges effarouchées, ça, c’était trop drôle. Je me mis à rire comme tout le monde y comprit sa fille installer au dernier rang des estrades et portant un masque de Méduse avec une ceinture de chasteté. Jeanne exagérait tellement son personnage de petit chaperon rouge en faisant de grands gestes grandiloquents que c’en était vraiment comique tandis que le loup essayait de la séduire. Elle ne portait qu’une minuscule cape rouge qui ne lui cachait même pas les fesses et son collier de chien, sans la laisse. -Bonjour petit chaperon rouge. Dit-il en masturbant son sexe encore mou qui s’étirait en gonflant lentement. Un sexe qui rappelait celui d’un chien tant il était pointu, mais qui prit peut a peut une belle apparence normale, celle d’un sexe d’homme fort et vigoureux, mais couvert de taches rose et blanches ce démarquant nettement de la fourrure noire qui recouvrait entièrement le corps de l’homme. -Va tant, grand méchant loup, tu me fais peur ! Dit-elle en tapant du pied par terre comme le faisait sa fille parfois. -Il ne faut pas avoir peur mon enfant. Tu es si jolie à voir cueillir des baies et des champignons comme ça avec ces rondeurs si merveilleuses, bien en vue. Quel âge a-tu dit moi ? -Moi, 12 ans. -Oh ! Le loup figea d’étonnement tandis qu’on riait. -Tu parais pourtant beaucoup plus vieille. -Merci ! Ma sœur ne paraissant pas ses 50 ans, mais 12 ans, tout de même, c’était effronté de sa part, même en ...
    jouant la comédie. Me v’là à rire de bon cœur comme tout le monde. -Je peux t’aider ma jolie ? -Non ! Fit-elle en se pliant en deux en faisant semblant de continuer sa collecte offrant une vue fantastique de son cul et de son con luisant d’humidité. Le loup s’en lécha les lèvres. -Hum ! Fit-il, j’ai grand faim. Ma sœur se redressa et le regarda en disant : -Si tu essaies de me manger, je... je vais t’assommer avec mon panier et crier et... ma grand-mère va venir me sauver avec une fourche qu’elle va te planté dans le cul. Enfin, si elle réussit à sortir de son lit la pauvre, car elle a de l’arthrite, et de petites absences, et une pleurésie, je croîs. Les gens riaient en s’en claquant sur les genoux, même l’homme-loup du se retenir. Et bien, ma petite sœur y mettait le paquet. Je ne lui connaissais pas ce talent pour la comédie. -Rassure toi la donzelle, je viens de dévorer deux nains et une vielle dame, je n’ai plus faim ma jolie. -Tant mieux alors, enfin... Là, elle leva les yeux vers le plafond en jouant la nonote qui essaye de réfléchir et cela paraissait vraiment difficile et elle continua en disant : -Enfin...pas tant mieux pour les pauvres nains et la vieille dame, mais tant mieux pour moi. (Rire) -Comme tu as de gros tétons pour ton âge petit chaperon rouge. -C’est pour mieux allaiter mes futurs enfants. Dit-elle en se les pressant l’un après l’autre pour en faire jaillir du lait. -Ooouuuuu, fit la foule tandis que ma sœur lâchait ses seins qui continuèrent à dégoûter ...
«1234...9»