1. Le premier soir


    datte: 10/05/2018, Catégories: f, fh, fépilée, Voyeur / Exhib / Nudisme, miroir, fmast, Oral, 69, fgode, fdanus, hdanus, Auteur: Ecrivain Reveur, Source: Revebebe

    Dans leur appartement parisien, un dimanche de juin, Thierry et Delphine dînent devant la télévision. — Au fait, ma copine Sophie a besoin d’un hébergement le temps de passer ses examens, lâche Delphine.— Quand ça ?— À partir de la semaine prochaine. Thierry réfléchit. Cette copine il ne la connait pas, ne se souvient même pas l’avoir vue en photo. — Ça va être juste ; on va devoir dormir dans le salon.— C’est pour deux semaines : elle arrive vendredi prochain et elle repart deux semaines après.— Deux week-ends quand même, répond Thierry, songeur. En plus, tu travailles les deux samedis à venir ?— Tu t’en sortiras. Elle est sympa.— Et tu n’es pas jalouse ?— Elle est un peu seule depuis quelques mois, mais elle ne va pas te sauter dessus, lui répond Delphine en souriant. —ooOoo— Le vendredi soir à la gare. Thierry se demande bien comment peut être cette copine inconnue. Le train arrive. Delphine fait de grands signes à une blonde traînant une valise à roulettes. — Salut ! déclare l’arrivante, parvenue à leur hauteur.— Thierry, je te présente Sophie. On se connaît depuis le primaire. Thierry esquisse un sourire. Plus grande que Delphine, Sophie a un ravissant sourire et un physique avantageux.« Étonnant que Delphine, qui complexe sur sa petite poitrine, soit amie avec une fille comme elle » se dit-il. Pour garder une contenance et éviter de loucher sur ses seins, il lui fait la bise. — Bonjour, content de te connaître. Je vais prendre ta valise. On y va ? Traînant le ...
    bagage, Thierry suit les deux jeunes femmes jusqu’à la voiture. Il en profite pour détailler discrètement – mais sans vergogne – son invitée. Un jean « mode » moule avantageusement une paire de fesses qu’il classe dans la catégorie « sublime ». Sa poitrine, ronde et lourde, est à l’opposé de celle de Delphine, qui a des petits seins pointus. Un top assez près du corps laisse deviner la naissance des seins. « Toi, tu sais t’habiller ! » pense Thierry. — Tu passes quoi comme examens, au fait ? Delphine ne me l’a pas dit.— Un concours administratif pour avoir un poste dans la fonction publique.— Sur deux semaines ? s’étonne-t-il.— Il y a les écrits la première semaine, les oraux la deuxième. Le trajet retour se transforme en grandes retrouvailles entre les deux copines, Thierry essayant de glaner quelques phrases tout en conduisant, puis y renonçant. —ooOoo— L’appartement n’ayant qu’une chambre et un bureau assez encombré, Delphine a décidé d’autorité que Sophie dormirait dans la chambre et que le couple s’installerait dans le salon. — Tu comprends, c’est quand même plus sympa pour elle, déclare Delphine tandis qu’ils changent les draps de leur lit.— Oui ; mais ça veut dire que pendant deux semaines, plus de réplique Thierry.— Il faudra juste être discrets, réplique-t-elle avec un sourire complice. —ooOoo— Il est plus de minuit, et Sophie, qui a bouquiné depuis un long moment dans son lit, veut boire un peu avant de se décider à dormir. Elle sort de sa chambre et se dirige vers la ...
«1234»