1. Nos premières vacances à quatre


    datte: 10/05/2018, Catégories: 2couples, couplus, fépilée, vacances, bain, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, rasage, Oral, pénétratio, Partouze, fsodo, totalsexe, entrecoup, Auteur: Nanou, Source: Revebebe

    Après nos deux premières rencontres, avec Domi et Philippe, nous avons décidé de passer une partie de nos vacances ensembles. Nous avons donc loué un bungalow dans le centre naturiste où nous avons fait connaissance. J’espérais bien que notre séjour allait être une réussite et que certaines expériences érotiques et sexuelles allaient pouvoir se dérouler. L’après-midi de notre arrivée, nous allons à l’endroit de nos premières rencontres avec Philippe. Baignade et bronzage occupent notre après-midi. Domi est déjà intégralement bronzée, elle doit avoir plus de temps libre que son chéri ou elle bronze plus vite. Elle a toujours sa toison taillée court et les lèvres intimes parfaitement lisses. Et dès le soir, c’est bien parti. Le repas fini, nous passons au salon. Domi attaque très vite en me disant : — Philippe m’a avoué que lors de votre rencontre de l’année dernière, il t’avait fait l’amour, en même temps que Bernard. Je n’aurais pas imaginé que cela m’exciterait autant. Et le fait de me le rappeler m’inonde le minou. En même temps qu’elle dit cela, elle attire la main de Philippe sur son sexe. — C’est vrai, elle est déjà toute mouillée ! Et il commence à la caresser. Elle se laisse faire complaisamment, en écartant les cuisses. Ce spectacle est aussi excitant pour Bernard que pour moi, je caresse son sexe qui devient vite raide. Philippe s’agenouille devant Domi pour lui faire un cunnilingus, tout en la pénétrant de ses doigts. Elle devait avoir pensé à ça depuis quelques ...
    temps, car elle jouit rapidement. Puis, elle entraîne Philippe sur le tapis et lui demande de s’allonger sur le dos, elle l’enjambe, se met à genoux et dirige la verge de Philippe dans son puits d’amour. Elle monte et descend régulièrement sur son chéri. Nous voyons bien son membre coulisser sans heurt en elle. Évidemment, nous ne sommes pas restés inactifs, la vue de nos deux amis en plein ébat et les caresses de Bernard me procurent du plaisir. Pour continuer à jouer la voyeuse, je m’assois sur mon homme, le dos contre son torse en dirigeant son sexe dans ma grotte humide de plaisir. Il me caresse les seins d’une main, l’autre s’occupe de mon clito. Je contracte mes muscles vaginaux autour de la tige gorgée de mon chéri. Philippe est en train de caresser les fesses de Domi, un doigt descend dans son sillon et s’arrête sur son petit trou. Quand son doigt la pénètre, elle jouit presque immédiatement. Elle s’arrête de bouger et dit : — Attendez, je reviens ! Puis elle se lève et va dans la salle de bain. Elle revient aussitôt et je vois aussitôt qu’elle a une capote dans les mains, je comprends tout de suite ce qu’elle veut. Elle retourne s’empaler sur Philippe. Je me relève, afin de pouvoir aider mon homme à enfiler le préservatif, car il a l’air un peu éberlué. Je lui dis : — Vas-y ! Domi n’attend que toi ! Pendant qu’il se dirige vers nos amis, je vois que Philippe s’est empressé de reprendre ses cajoleries sur l’anneau secret de sa chérie. Il le mouille régulièrement pour le ...
«1234...11»