1. Rencontre et expériences


    datte: 11/05/2018, Catégories: fh, hh, fhh, telnet, photofilm, Oral, pénétratio, fdanus, hdanus, hsodo, couple+h, Auteur: Plumitif, Source: Revebebe

    J’ai connu Gilles en surfant sur le net, sur un de ceschats où l’on parle de tout avec tout le monde. Lui venait draguer pour tuer son ennui et moi j’attendais que Sophie, ma copine du moment, rentre. Au détour d’une phrase il m’a dit être bisexuel, ce qui n’était pas pour me déplaire. Nous avons commencé à parler de nos fantasmes. Nous en avions deux en commun : un trio avec une femme et deux hommes, et une séance de photo. Lui comme modèle et moi comme photographe. À l’époque, pas de numérique, la difficulté était de faire développer les photos sans passer pour un obsédé chez le photographe. Par chance j’avais un petit labo de tirage amateur en noir et blanc et pouvais donc assurer le développement d’éventuelles prises de vues. Nous avons donc rêvé à tout ce que nous pourrions faire et cette première discussion s’est achevée par un plaisir solitaire partagé. Restait le plus dur à faire : convaincre ma chère et tendre. Ce n’était pas une chose évidente. Sophie aimait beaucoup le sexe mais était souvent prise dans des contradictions entre ce qu’elle pouvait souhaiter et ses inhibitions, assez nombreuses. Et il y avait cette peur de l’inconnu, la crainte que cela ne se passe pas bien. Le soir même je parlais de Gilles à Sophie. Nous étions au lit, couchés en chien de fusil l’un contre l’autre. Tout en racontant notre conversation à Sophie, je caressais ses seins opulents. J’essayais de lui faire imaginer le plaisir qu’elle pourrait tirer d’une telle expérience : deux hommes ...
    pour la caresser, l’embrasser, lui faire l’amour, les sensations dédoublées. Elle pourrait aussi me voir avec un homme. Elle était parfaitement au courant de ma bisexualité et cela la tentait assez de me voir avec un autre homme surtout si elle pouvait se joindre à nos ébats. Elle ne pouvait pas ignorer mon désir qui se faisait plus impérieux et mon excitation grandissante. D’abord passive, elle commença à répondre à mes caresses, son corps ondulant sous mes mains et contre mon ventre. Je lui parlais toujours, lui décrivant les mains de Gilles sur ses seins et les miennes effleurant son ventre et sa toison, je lui parlais de sa bouche mordillant ses tétons pendant que je couvrais son visage de baisers. Je lui parlais aussi du plaisir que nous aurions à le caresser tous les deux ensemble, à joindre nos deux bouches sur son sexe. Moi d’habitude si impatient de la caresser et de partir à l’assaut de son sexe je prenais mon temps. Je voulais faire croître son envie non pas par mes caresses mais par mes mots, je voulais qu’elle imagine d’elle-même ces mains et cette bouche supplémentaires. Je continuais donc mes descriptions, caressant le plus doucement possible ses seins. Et petit à petit, la magie opéra. Sa respiration se fit un peu plus courte, et c’est elle qui appuyait ses fesses contre mon sexe durci pour me faire part de son désir. Je m’écartai un peu d’elle et lorsqu’elle se fut allongée sur le dos, une de mes mains prit les siennes, l’une après l’autre, les ramenant sur sa ...
«1234...22»