1. Le soutien d'une mère à sa fille (3)


    datte: 11/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Stoory10, Source: Xstory

    Le lendemain, quand Sarah se réveilla, elle était seule dans son lit, mais toujours nue, comme elle s'était endormie la veille. Elle enfila alors juste un peignoir sans mettre de sous-vêtements, et sortit de sa chambre. En arrivant dans le salon, elle vit sa mère assise à la table entrain de déjeuner, et fut accueillit par un grand sourire. - Bonjour Sarah, comment tu vas ? _ Bien, très bien même, répondit Sarah en remplissant son bol de céréales. - Sarah, je voulais juste te dire...pour hier soir, je ne regrette pas ce qu'il s'est passé. Le moment que nous avons partagé a été magique pour moi. Mais si toi tu préférerais qu'on oublie ce qu'il c'est passé, alors j'oublierais aussi et je ne t'en parlerais plus. C'est alors que Sarah se leva, se dirigea vers sa mère, et l'embrassa à pleine bouche. Elle appuya fortement sur les lèvres d' Éliane pour lui montrer à quel point tout cela était très important pour elle aussi. - C'est la chose la plus stupide que tu m’aies demandé maman. Jamais je ne regretterais d'avoir fait ça avec toi, au contraire, c'est la personne que j'aime le plus au monde qui m'a fait découvrir le sexe à deux et je suis prête à recommencer à tout moment. _ Je pense que je dois te remercier du compliment, rigola Éliane ne sachant pas quoi répondre. Moi je serais toujours la pour toi si, comme hier, tu as besoin du réconfort de ta mère. Elles s' embrassèrent à nouveau, se sera toutes deux dans leur bras, et se séparèrent pour finir de prendre leur repas du ...
    matin tranquillement. Après cela, elles se préparèrent pour aller faire les magasins pendant toute la matinée, comme elles en avaient convenus deux jours auparavant. Une fois dans le centre commerciale, elles passèrent deux bonnes heures à se choisir des vêtements, et des sous-vêtements. Leurs séances d'essayage furent également pimentés par quelques petits attouchements dans les cabines, allant de la simple caresse sur les seins, à une petite pression sur le vagin de l'une ou de l'autre. Quand Sarah croyait qu'elles en avaient terminées avec cette séance shopping, Éliane la prit à l'écart de la grande allée du centre commerciale, et lui donna une liste. - Vas me chercher tout ce qu'il y a sur cette liste s'il te plaît. C'est pour le repas de ce soir, moi je dois aller chercher quelque chose, on se retrouve à la voiture dans vingts minutes. - Très bien à toute à l'heure maman. Le soir venu, après le dîner, Éliane quitta la table la première pour aller dans sa chambre, qu'elle verrouilla aussitôt. Ce n'est qu'une fois que Sarah eut terminée de débarrasser la table, qu' Éliane appela sa fille et déverrouilla sa porte. Une fois la porte ouverte Sarah eut une belle surprise. Sa mère portait une nuisette violette transparente, qui lassait voir tout son corps, à l’exception de ses seins et de son entre jambe, caché par de la dentelle noir. Éliane était allongée sur le dos, une main sur son sein gauche, et l''autre fessant signe à Sarah d'approcher. Cette dernière retira juste son haut ...
«12»