1. Bain de soleil(trouve sur le net)


    datte: 11/05/2018, Catégories: Partouze, Auteur: piou98, Source: xHamster

    Depuis l’acquisition de notre appareil photo numérique, j’ai pris l’habitude de photographier ma femme en petite tenue. Il a évidemment fallut négocier, mais au fil du temps, elle a fini par y prendre goût et se prête volontiers à une petite séance de pose quand l’occasion se présente. J’ai ainsi accumulé un nombre impressionnant de clichés que je regarde de temps en temps avec bonheur. Ma dernière marotte a été de lui demander de poser nue dans la nature. J’avais très envie de la photographier sur la plage, sans son maillot. Il faut dire que nous fréquentons une petite station balnéaire un peu bourgeoise ou le topless est presque considéré comme un outrage à la pudeur. Elle n’avait pas franchement refusé mais n’avait pas non plus montré d’enthousiasme à cette idée. Finalement, j’en étais resté à un « si l’occasion se présente, pourquoi pas ? », avec la ferme intention de faire se présenter l’occasion. En plein été, c’était évidemment hors de question, les plages de l’atlantique étant bondé toute la saison. C’est finalement pendant le mois de mai que les conditions se sont réunies. Nous avions pris une petite semaine, entre deux ponts qui, cumulés avec quelques RTT, permettent de prendre quelques vacances sont trop endommager le compte des congés payés. Pendant le week-end à rallonge, nous n’étions évidemment pas les seuls a profiter des beaux jours, et la plage, sans être noires de monde, n’offrait pas l’intimité nécessaire à ma séance photo. Tout au long des kilomètres de ...
    plages qui compose cette région, des petits groupes de vacanciers s’étaient répandus et il n’était pas question pour ma femme de laisser tomber son maillot tant que la moindre personne était encore en vue. Dés le dimanche soir par contre, la situation commença à changer. Les vacanciers du week-end repartaient chez eux, et la petite bourgade se vida. Une promenade sur la plage le lundi matin me confirma ce fait immédiatement. Il ne restait pratiquement plus personne, et il suffisait de marcher quelques minutes au bord de l’eau pour se retrouver pratiquement seuls à perte de vue. Je proposais donc à ma femme d’essayer l’après-midi. Apres quelques minutes de discussion, elle me promis d’essayer, mais emmènerais quand même son maillot au cas ou nous ne trouverions pas d’endroit tranquille. Nous voila donc parti en début d’après-midi. Je n’emportais qu’une serviette de bain et un petit sac contenant mon appareil, prêt à l’emploi, ma femme se munissant, elle, de son drap de bain, son maillot étant passé sous ses quelques fringues de plages. Apres une petite marche dans la dune boisée pour nous écarter de la petite agglomération, l’on trouva un petit sentier menant directement à la plage. Celui-ci semblait éloigné des grands accès avec parking et pourrait convenir. Effectivement, quelques minutes plus tard, nous étions sur la plage, pratiquement déserte, où seul quelques silhouettes isolées se détachaient sur l’horizon. Je rappelais donc à ma femme son engagement, et celle-ci, après ...
«1234...7»