1. Ma cousine est somnambule (1)


    datte: 12/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: sexforts,

    Trois ou quatre fois par an, nous sommes invités chez mon oncle et ma tante qui habitent à 300km. La distance à parcourir justifie qu’ils nous gardent pour la nuit. Leur maison étant très grande, ma cousine Julie qui a 17 ans comme moi n’a pas besoin de me partager sa chambre. Ça arrange nos parents, mais qu’est-ce qu’ils croient ? Elle est jolie Julie, mais sérieusement, c’est ma cousine ! Etant petits on a fait les 400 coups, on partageait tout ensemble, même les bains (jusqu’à un âge où il est raisonnable d’arrêter, je vous rassure). Mais jamais, ô grand jamais, nous n’avons eu de comportement inapproprié pour des cousins. Cette fois-là, avec Julie, nous regardons un film avant de nous coucher. Rien d’exceptionnel. Mais cette nuit, alors que j’étais profondément endormi, je suis brusquement réveillé, parce qu’on me retire l’oreiller que j’avais sous la tête. C’est Julie qui a fait le coup. Elle est là, à côté de moi, tenant mon oreiller. Je lui dis de me le rendre, mais elle ne me répond pas. A la place, elle pose l’oreiller sur le lit. Je lui demande ce qu’elle fait, mais toujours pas de réponse. Je lui demande : « Tu dors Julie ? » Evidemment, pas de réponse. En la regardant, je vois qu’elle semble ailleurs. Elle est somnambule. Comme on dit qu’il ne faut pas les réveiller, je regarde ce qu’elle fait. Elle monte sur le lit, dans lequel je suis toujours. Elle est à genoux, face au mur. Très maladroitement, elle vient se placer à califourchon sur l’oreiller, et entame de ...
    lents mouvements de bassin. Cela me rend très mal à l’aise. C’est la première fois que je la vois comme ça, dans une situation à connotation sexuelle. Enfin, moi je vois ça comme ça, mais je me rappelle qu’elle fait de l’équitation. Elle doit surement rêver qu’elle est sur son cheval. C’est même plutôt plausible, étant donné qu’elle m’a parlé des courses hippiques qu’elle faisait. Tout est-il que ses ondulations du bassin sont plutôt ambigües... Curieux, je me rapproche un peu d’elle. Je me rends compte qu’elle ne fait pas que chevaucher l’oreiller, mais elle s’y frotte carrément ! Là, nul doute qu’elle ne doit pas rêver de chevaux, mais plutôt d’étalons ! Je me demande si ce qu’elle fait l’excite... Moi oui en tout cas ! Je me rapproche encore pour voir. Je la regarde de face, pour tenter de voir sa culotte. Parce que oui, je ne l’avais pas précisé, mais ma cousine est arrivée vêtu d’une culotte et d’un t-shirt large. Il ne m’avait pas paru important de le dire jusqu’ici, étant donné que j’ai l’habitude. C’est ce qu’elle met tout le temps pour dormir. Il arrive même qu’elle m’emprunte un de mes t-shirt. Enfin bref, sa culotte, j’ai du mal à l’apercevoir, à cause de l’oreiller. Mais lors d’un mouvement un peu plus long que les autres, je la vois. Et bien plus que ça culotte, je vois surtout qu’elle mouille ! Pour la première fois, ma cousine me fait bander ! J’admire chaque partie de son corps, avec beaucoup d’appétit. Le t-shirt large qu’elle porte suit les ondulations de son ...
«123»