1. Ma vie sexuelle ( Suite 1)


    datte: 13/05/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Baiserjouir,

    Ma vie sexuelle n'a pas était un long fleuve tranquille. Comme je l'ai déjà dit, vers 15 ans, j'ai eu mon premier orgasme en me masturbant dès la première fois. Je me suis contentée seule, mes caresses me suffisaient largement. Enfin presque J'avais envie de me faire dépuceler pour être totalement femme. Restait à trouver l'élu qui allait le faire. Je ne voulais pas d'un débutant, ni d'un homme trop âgé. Pour moi être vieux commençait à 25, 30 ans. Un après midi, chez ma copine Annie qui organisait une surprise partie je rencontrais enfin l'élu, celui qui devait absolument me rendre totalement et complètement femme. Il me plait au plus haut point: je le trouve mignon, bien fait, grand, châtain aux yeux clair.Je porte un chemisier échancré pour que ma poitrine soit un peu vue. J'étais encore assez pudique à cette époque. Enfin Pierre m'aperçoit: il était temps, Il vient et commence à me draguer. Je n'attendais que ça. Je le laisse mariner un peu, pas trop quand même. Il me prend par le bras, m'entraîne dans un angle de la pièce. Il me regarde comme une bête curieuse, mais une bête qu'il embrasse. Mon PREMIER BAISER. Je ne sais pas embrasser: il a posé ses lèvres sur les miennes. Je sens sa langue sur mes lèvres qui force à peine pour entrer dans ma bouche. Au début je trouve qu'il est répugnant de mettre sa langue dans ma bouche. Quand nos langues se rencontrent je change aussitôt d'avis: que c'est bon ce baiser. Nous nous séparons pour reprendre notre souffle. Nous ...
    reprenons aussitôt. Malgré moi, ou à cause de mon besoin de devenir une autre, je me serre contre lui. Ses bras qui me tenaient à hauteur de mes épaules descendent vers ma taille. Je me colle encore plus. Je sens contre mon ventre son sexe, grandir. Je ne suis imbécile, je sais comment est fait un garçon. Je sais bien qu'il va forcément me demander de mettre son sexe dans le mien. Je me demande comme ça fait dans ce cas là! Est-ce que ça fait mal comme on dit ou au contraire est-ce que c'est bon. Notre baiser se termine, dommage, c'était agréable et surtout excitant. Nous partons de chez la copine. Il sait que je ne vais pas me refuser. Nous allons d'abord nous embrasser encore dans un jardin public proche où, assis sur un banc nous recommençons à nous embrasser. Il commence enfin à me toucher. En réalité, il me caresse les seins. Il me fait du bien beaucoup de bien. Il m'excite encore plus, je sens ma culotte qui se mouille. Personne n'est dans le coin, il en profite pour me caresser une cuisse sur ma robe. Je commence à aimer ce qu'il fait. Surtout quand il remet sa main sur mon genou, remonte un peu la jupe, y passe dessous, caresse l'intérieur de ma jambe, pour monter jusque-là haut. J'écarte les jambes au fur et à mesure de sa montée. Quand il arrive vers mon sexe, il passe une main sous ma culotte, me touche enfin mon intimité. J'ai eu raison de le choisir: il ne cherche pas longtemps mon clitoris. Avec un seul doigt il me le caresse à tel point qu'il me fait jouir. Il murmure ...
«123»