1. Vacances en Turquie


    datte: 13/05/2018, Catégories: Première fois, Partouze, Tabou, Auteur: MassageForWife, Source: xHamster

    J'ai convaincu ma femme d'accepter un massage érotique « istanbul » à l'occasion d'un de nos voyages au bout du monde. Je nourrissais ce fantasme depuis longtemps mais je n'avais jamais osé le lui proposer. Contre toute attente elle a facilement accepté ma proposition. Ce qu'elle ne savait pas c'est que j'avais soudoyé son masseur pour qu'il essaie par tous les moyens dont il disposait pour arriver à la faire jouir voir plus si cela était possible. nous appelons Masseure partir du site Web de massageforwife.com Quand je lui exprimais mon envie d'ass****r au massage, il m'a alors proposé moyennant finance, de m'installer dans une pièce spécial « voyeur ». Je découvrais alors une toute petite pièce légèrement surélevée jouxtant la cabine de massage. Il y a avait un fauteuil, un système d'écouteurs branchés sur des micros installés dans la fameuse cabine et surtout, une glace sans tain permettant d'avoir une vue imprenable sur la table de massage. A peine le temps de m'installer que je vois mon épouse, entrer dans la pièce accompagnée d'une ravissante jeune fille « istanbul ». Cette dernière l'aide à se déshabiller entièrement puis, après l'avoir fait allongée sur le ventre, recouvre ses fesses d'une large serviette. Quelques secondes après son départ, l'homme du « deal » entre dans la cabine. Il porte un kimono et mon imagination me pousse à penser qu'il doit être nu sous son vêtement, prêt à sauter sur la moindre occasion qui pourrait s'offrir à lui. Le jeune homme enduit ...
    ses mains d'huile puis commence son massage. Pendant de longues minutes, le massage est très professionnel si bien que je vois mon épouse se détendre jusqu'à entrer dans une semi-léthargie. Ses yeux sont fermés, elle semble complètement relâchée, confiante. C'est à cet instant qu'habilement, l'homme fait glisser très lentement la serviette pour découvrir progressivement son magnifique fessier. Depuis un moment déjà, il masse d'une façon beaucoup plus érotique si j'ose dire sans que mon épouse ne manifeste une quelconque désapprobation. Ses mains remontent très lentement vers les fesses qu'elles finissent par atteindre mais sans s'y attarder. L'homme s'occupe de ses reins et du bas de son dos. Je vois son regard sur les globes bien fermes de mon épouse. Il sait que je ne perds pas une miette de ce qui se passe car de temps en temps, discrètement, il jette un regard complice vers le miroir derrière lequel je suis installé. Ma femme est tellement relâchée que ses fesses se sont naturellement séparés, offrant ainsi au masseur, une vue imprenable sur son œillet que je sais si attirant. De temps en temps, les mains reviennent sur les fesses, les écartent mais sans exagération, repartent vers les cuisses, reviennent, et repartent vers les reins à la plus grande satisfaction de mon épouse qui pousse de discrets petits soupirs de satisfaction. Au bout d'un moment, les mains se concentrent sur les globes fessiers tantôt en les pressant, tantôt en les caressant. Les doigts s'égarent ...
«1234...»