1. Découverte saphique


    datte: 13/05/2018, Catégories: Lesbienne, Première fois, Auteur: vilainechachatte,

    Voici plusieurs fois que certain(e)s me demandent une histoire. J'ai choisi de vous raconter la rencontre avec ma belle, j'ai changé son prénom en Alice. Notre rencontre a commencé pour moi lors d'une soirée étudiante chez ma binôme, une soirée fille tout ce qu'il y a de plus banal. Alice était une invitée supplémentaire à notre petit groupe et nous avions sympathisé deux semaines avant, c'est elle qui était venue vers moi en parlant musique. Je suis d’habitude toujours habillée élégamment, très souvent en jupe sage, avec les couleurs assorties, les gens qui ne me connaissent pas me jugent froide et distante. Elle a un look gothique, une beauté chaleureuse, et une peau légèrement halée. La veille du jour où elle est venue vers moi, j'étais habillée en tenue de concert, jean, doc martens et sweat à capuche de groupe; un groupe de hardcore. C'est sur mon &#034éveil musical&#034 qu'elle avait démarré. Le courant passait bien, nous avions beaucoup de gout musicaux en commun. Lors de cette fameuse soirée entre copine un conversation a dérivé sur le sexe et nos expériences. Je suis plutôt introvertie et j'ai laissé parlé les copines. Beaucoup d'amourettes, Alice a elle parlé de ses expériences avec un garçon mais aussi avec des filles; elle en a scotché plus d'une. J'ai parlé de mon expérience ratée sans m'épancher. Puis Alice a proposé un défit comme quoi je n'arriverais pas à l'embrasser, j'ai répondu au défit et je l'ai réalisé. Je l'ai donc embrassée et j'ai été vraiment très ...
    troublée. Nous avons aussi parlé musique et elle avait déjà une place pour un concert, le vendredi la semaine suivante. Dès le lendemain, j'achetais ma place et je lui ai dit. J'en ai bien sûr parlé à Pascal; il me parlais depuis presque le début de notre relation qu'une expérience avec une fille serait enrichissante pour moi. Toute la semaine, j'ai beaucoup fantasmé et je me suis beaucoup caressée. Pas sur le concert en fait mais sur Alice, j’échafauderais des plans mais tout nuls, comme l'aborder? comme lui exprimer mon trouble? comment... Pascal me conseillais de laisser faire de ne pas me stresser pour ça mais de profiter. Au pire je ferais un super concert. Je n'ai pas vraiment réussi à me détendre, mais j'ai réussi à laisser faire. Le jour J, je suis arrivée chez Alice, elle était déjà en tenue, enfin presque. une robe noire, corset et tulle, des collants noir et sans chaussures. Elle était maquillée, yeux d'un bleu très sombre, rouge à lèvre bleu et un filet noir. Je l'ai vraiment trouvée belle et sentais très bon. Je lui ai refait la bise. Même si je l'avais déjà vue le matin. Il y avait déjà de la musique. Nous avons parlé de nos concerts passés autour d'un jus de fruit. J'étais déjà conquise mais sans oser avancer, Pascal m'avait dit de laisser faire. Nous étions sur le canapé, à moins d'une longueur de bras l'une de l'autre. Sa main à portée de la mienne. Puis elle a proposé de manger. Super simple des pâtes carbonara mais adapté à la situation, nourrissant, rapide ...
«1234»