1. Séverine, une professionnelle dévouée (16)


    datte: 14/05/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Severine45,

    Suite : Revenant à la formation de Virginie, je décide donc d’organiser une séance de sexe entre mes fils et elle, le vendredi soir. Je préviens mes deux garçons qu’ils doivent être doux et ne pas la forcer. Ils sont évidemment aux anges de pouvoir baiser en double une belle nana comme ça, d’autant que pour ma part, cela fait une éternité qu’ils ne m’ont pas touché. J’ai même cru comprendre que Chloé avait un copain et qu’ils ne la baisaient plus non plus Toujours est-il que j’amène Virginie chez moi en début de soirée, en mettant assuré que mon mari serait absent, ce qui est de plus en plus souvent le cas, ainsi que ma fille. Or de question d’avouer et de montrer ma relation incestueuse avec mes enfants : je tairais l’identité des deux mâles qui la baiseront et elle aura les yeux bandés du début à la fin. - Assieds-toi ici, dis-je à Virginie en la dirigeant vers mon lit, un bandeau sur les yeux. Comme promis, deux hommes vont te rejoindre. Je leur ai demandé de te faire découvrir la double pénétration, tout en douceur. Sache que j’ai toute confiance en eux et qu’ils sont bien membrés mais pas démesurément. - Et si ça ne passe pas Ou que je ne veux pas ? - Et bien, ils ne le feront pas Mais sache que les africains ne seront peut être pas aussi compréhensifs ! Mieux vaut que ta première fois soit ici qu’avec ses étalons en rut - C’est pas faux - Quoi ? C’est « étalons » que tu ne comprends pas ?? - Très drôle . - Bon, je te laisse maintenant. Je ne participerais pas à cette ...
    séance. - Tu pars ?? Bon d’accord Et je dois garder le bandeau ? - Oui, absolument. Je ne veux pas que tu connaisses le visage de ces deux hommes et je veux que tu te concentre uniquement sur la double, sur tes sensations, sur ton plaisir. - Très bien. J’ouvre donc la porte de la chambre et fait entrer Hugo et Théo qui ont été briefés sur leur anonymat à conserver. Mais au lieu de sortir, vous vous en doutez, je referme la porte et m’assois discrètement sur le fauteuil en fasse du lit pour assister à tout ! Or de question que je loupe ça ! Cela dit, par mesure de sécurité, je fais mettre de la musique à Hugo, histoire de couvrir mes éventuels bruits parasites. Mes deux garçons, qui sont déjà nus, entourent Virginie qui n’ose dire un mot. Elle reste assise sur le bord du lit et attend de voir ce qui va se passer. Hugo et Théo commencent par montrer leur présence en lui caressant les cheveux, l’embrassent dans le coup, lui caressent les seins au travers de son T-shirt. Théo passe une main sous son T-shirt pour lui touche les seins directement tandis qu’Hugo prend une main à Virginie et la lui pose sur son sexe bien dure. Il l’invite à le masturber doucement. Je la vois ouvrir la bouche de surprise en découvrant, au toucher, la taille du sexe d’Hugo. Mais elle semble plus gourmande qu’effrayée et commence à le masturber doucement. Théo, lui, a entrepris de déboutonner le jean de Virginie et glisse une main dans sa culotte. Elle se penche un peu en arrière et écarte les jambes pour ...
«1234»