1. Le déménagement


    datte: 14/05/2018, Catégories: fhh, Collègues / Travail, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, fist, nopéné, fhh, Auteur: Free,

    Depuis longtemps Delphine et Yves m’avaient demandé un coup de main pour le déménagement de leur maison. Et le jour fatidique est aujourd’hui. Je ne sais jamais dire non pour ce genre d’opération, non pas que cela me plaise, mais entre copains il faut savoir se donner un coup de main, et puis cela allait me permettre de revoir quelques vieux potes mais aussi des anciens collègues de travail. Je suis à la bourre, le rendez vous était donné pour 7h30. Plus on commence tôt, plus on aura fini tôt. Bon une douche, un vieux jean, un vieux tee-shirt et c’est parti. En principe on devrait être nombreux, enfin j’espère. C’est le printemps, la météo à la radio annonce une belle journée. Vu l’heure, je n’ai pas de souci de circulation, et j’arrive finalement devant la grille de la maison juste à l’heure. Je sonne, Yves m’accueille et me propose un café. Hugo est déjà là, en train de déjeuner avec Delphine. Enfin c’est son second déjeuner, précise-t-il. Je les plaisante un peu : debout les braves, y’a du taf qui nous attend, c’est plus le moment de manger, surtout toi Hugo ! Quelle idée de déménager dans la même rue aussi. On va pas avoir une minute de récupération Avec Hugo on attaque. Allez, par les gros meubles et on verra après car pour l’instant on n’est pas très nombreux. La matinée continue ainsi avec les allées et venues. Quelques membres de la famille de Delphine sont arrivés et on est maintenant une dizaine de fourmis à se croiser dans les maisons, sur le trottoir. On ...
    rigole, on sue mais on est assez efficace. Je garde toujours Hugo avec moi, nous avons pris en main le déménagement et puis notre réputation nous fait porter tout ce qui est le plus lourd ou encombrant. Ils n’avaient pas menti à la météo, il fait très beau et chaud. Midi, enfin une pause bien méritée. Et puis il est vraiment chouette le jardin de la nouvelle maison ! Un repas dehors, le premier de l’année. Yves sert des apéros, puis un second. — Déconnez pas, y’a encore du boulot pour l’après midi, nous dit en rigolant Delphine. Le repas est avalé, et l’atmosphère est de plus en plus détendue sous l’effet du rosé bien mérité, et des quelques bouteilles qu’on a trouvées dans la cave. Au moment du café, Yves nous a sorti un de ses vieux alcools que son grand-père lui donne de temps à autre. Ça, à mon avis ça va nous achever. Dur pour cet après midi ! Hugo, sous l’effet du soleil ou d’autre chose, est rouge et ne peut plus bouger. C’est à ce moment que Delphine revient accompagnée de Marie. Marie est devenue une copine de Delphine, mais c’est aussi une ancienne collègue et elle continue de travailler dans la même usine qu’Hugo. Elle s’excuse d’arriver si tard mais ce matin elle ne s’est pas réveillée. En déplacement toute la semaine elle n’est rentrée que dans la nuit. Mouais, c’est toujours une excuse. Ah, Marie ! Au boulot elle avait acquis une réputation de petite allumeuse, ce qu’Hugo m’avait maintes fois confirmé. Marie est petite, un air mutin, très fine mais avec une belle ...
«1234...7»