1. Un beau père très complaisant (1)


    datte: 15/05/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: coiff78, Source: Xstory

    est une vraie petite gonzesse, et c'est tout l'effet que ça te fait ». « Détends-toi ma chérie, dit-il d'un air apaisant, si apaisant que cela me fit même de l'effet ! « Tu vois bien que ton fils n'est pas un modèle de virilité ! Même quand on rentre dans sa chambre, on croirait une vraie chambre de fille, ça ne sert à rien de lutter, laisse le vivre sa vie. » Je buvais ces paroles comme un délicieux nectar, j'avais un allié dans la place. Il avait raison pour ma chambre, j'avais une commode avec une grande glace et plein de produits de beauté étaient disposés dessus. Des magazines de fille traînaient un peu partout et sur mes murs il y avait quelques posters de Lady Gaga. Ne cherchez pas de posters de footballeurs dans ma chambre, quelle horreur ! J'avais envie de me détendre après cette prise de bec et je demandais à Marc si je pouvais lui prendre une cigarette. Ça n'allait pas arranger mes relations avec ma mère qui s'attendait à ce qu'il refuse, mais à sa grande surprise, il m'offrit une cigarette et attendit que je la porte à mes lèvres pour me présenter son briquet. Avec une gestuelle très élégante, je fumais cette cigarette et appréciais d'en aspirer la fumée, sous l'air furibard de ma mère, tandis que mon beau père semblait me couver du regard. Au bout d'un moment je remontais dans ma chambre et allais surfer sur le web. J'étais sur mon profil Facebook, lorsque Marc entra dans ma chambre. Il jeta un œil, amusé, sur les pages que je suivais, « c'est que des trucs de ...
    filles !! » il me lança en riant. Il me proposa à nouveau une cigarette que j'acceptais avec plaisir. « Ta mère et partie se coucher et je suis venu parler un peu avec toi, je voulais voir si ça allait depuis tout à l'heure ». Je me mettais face à mon miroir, dans une attitude un peu raidie, je passer ma main dans ma chevelure, fit bouger ma crinière en secouant la tête et finit par répondre du but des lèvres que oui ça allait, même si ce n'était pas vrai. Très gentiment, il me caressa la joue, ce qui m'arracha un sourire. « Elle n'a pas tort ta mère, tu ressembles vraiment à une jeune fille » « Ils sont beaux tes cheveux, je pourrais te les coiffer ? » C'était la première fois que Marc me demandait cela, dans un tel moment d'intimité, je lui tendais ma grosse brosse ronde, tout en tirant une dernière fois sur ma cigarette. « C'est vrai qu'ils ont poussés tes cheveux ma puce, ça te va super bien » dit-il tout en commençant à me coiffer doucement. « J'aime bien comme ils sont bouclés, et ils tombent largement en dessous de tes épaules ».. Il me les brossait doucement en arrière, on voyait bien les boucles d ‘oreilles, je ressemblais vraiment à une jeune fille et ça me plaisait. Pour une raison que j'ignorais, je sentais un trouble m'envahir, le fait d'être si proche d'un homme à la fois viril, mur, et doux, et de surcroît qui avait un contact physique avec moi L'atmosphère de ma chambre était en train de devenir érotique et je failli défaillir quand mon beau père me parla comme ...