1. Adultère de ma mère? (3)


    datte: 15/05/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: lmfc,

    Ce fut la dernière fois que je les vis passer un bon moment ensemble même si je me doutais que cette histoire a continué un peu. D'ailleurs, ma mère m'apparut vite comme perturbée quelque temps après ce deuxième acte durant lequel je les avais surpris et elle ne faisait plus de rab ni de déplacement. Son patron avait embauché une nouvelle employée charmante qui avait dû remplacer maman ou peut-être était-il revenu à de meilleurs sentiments vis-à-vis de son épouse. Je ressentais, à travers les conversations de ma mère sur son boulot, qu'elle nourrissait un certain ressentiment contre son patron, voire de la jalousie envers certaines collègues. Mais leurs relations professionnelles restaient relativement courtoises. Il souhaita un jour que maman suive des cours de perfectionnement au traitement de texte, bien utile pour son travail. Ceux-ci devaient débuter juste après les vacances de fin d'année. Elle se rendit donc pendant six mois le lundi matin dans un organisme de formation, sur le temps du boulot. D'après ce qu'elle nous disait, c'était un petit groupe de dix personnes dont cinq hommes. L'un d'eux, Frédéric, revenait souvent dans la conversation car peu doué pour l'informatique et du coup pas intéressé par le cours mais apparemment bien déconneur. Il travaillait dans une agence d'intérim et d'après maman, avait vingt-cinq ans. Elle n'avait pas été super emballée à l'idée de suivre ce stage mais au bout d'un mois il me sembla qu'elle y allait avec beaucoup plus ...
    d'allant. Etait-ce l'apprentissage, l'idée de quitter un peu l'environnement du boulot ou la rencontre avec de nouvelles têtes qui la rendait guillerette ? De plus, sa tenue assez stricte jupe ou robe et chemise était souvent remplacée le lundi par des vêtements plus cool, type jean ou jupe mi-cuisse, tee-shirt, qui la rendait plus jeune il faut l'avouer. Même sa nouvelle coiffure (cheveux mi long ondulés) lui allait parfaitement. Un lundi matin du mois d'avril, après le petit-déjeuner, je me préparais pour aller à la fac quand je vis ma mère devant le miroir de sa chambre. Elle était seulement vêtue d'une jolie petite culotte noire en dentelle et se regardait dans la glace sous toutes les faces. Elle ne voyait pas que je l'observais. Elle estima que la culotte n'était pas assez bien car elle changea encore deux fois de dessous avant d'enfiler un slip rose en dentelle à travers lequel je voyais nettement la raie de ses fesses et sa jolie foufoune. Il était franchement sexy et sympa pour une rencontre galante, plus surprenant pour une journée ordinaire. Ce dessous dut lui plaire car elle le garda, mis le soutien-gorge assorti (tout aussi transparent) et un collant couleur chair, se parfuma, également au niveau du bas-ventre. Elle s'habilla également d'un tee-shirt très près du corps et d'une jupe en jean arrivant au-dessus du genou, avec les boutons devant. Là encore, elle se tortilla devant le miroir pour voir comment les vêtements moulaient son corps bien joli puis finit par se ...
«1234»