1. Amira et Orion, rencontre (4)


    datte: 15/05/2018, Catégories: Zoophilie, Auteur: FireEye, Source: Xstory

    en sueur, elles ne se trouvèrent que plus excitées encore. La seconde lotion de Joanne venait de chez un vétérinaire. C'etait une phéromone chimique imitant l'odeur d'une chienne en chaleur. Dès que Joanne ouvrit le flacon, Orion se mit à gémir: il tenait difficilement en place. Pour ne pas prendre le risque de manquer leur effet, les filles se vidèrent tout le flacon sur le corps, et s'enduisirent soigneusement les parties intimes avec ce philtre ensorceleur. - À toi l'honneur. Lâcha doucement Joanne. - Et comment. Fit Amira. Regarde ça mon amour... Elle se mit dos au chien et écarta ses fesses avec les mains, faisant voir et même saillir son anus. Elle ajouta: - Tu te souviens de ma rondelle, Orion? J'ai envie que tu me la défonces, ça fait plus d'une semaine que j'attends ça... Le chien s'approcha et commença de la lui lécher. Amira gémit en sentant sa langue brûlante, et elle se laissa tomber à plat ventre sur le sol. En écartant largement les cuisses, elle ordonna: - Viens, lèche mon trou de balle, Orion, fais-moi plaisir! Le chien obéit, impatient de pouvoir embrocher cette diablesse surexcitante, et il enfonça même sa langue dans l'oeillet élastique de la jeune fille, qui cambra profondément le dos: - Encore, Orion, encore! Le chien gémit et aboya pour réclamer son dû. Mais Amira était méchante ce soir: - Non, lèche mon cul, sinon tu auras rien. Le chien se soumit malgré lui, et on entendit les talons de Joanne claquer sur le sol alors qu'elle s'approchait du chien. ...
    - Tu fais quoi? S'enquit Amira. - Je veux lui lécher la rondelle. Avoua Joanne. Et peut-être que je vais lui mettre un ou deux doigts. - Il va pas avoir du plaisir. - Je sais, je fais ça pour l'humilier. Amira soupira de plaisir et roula sur le sol afin d'être sur le dos. Les jambes toujours écartées, elle offrit sa chatte à Orion et regarda son amie Joanne, qui s'affairait derrière l'animal. Quand celui-ci poussa un gémissement plaintif, elle comprit que Joanne avait mis son idée à exécution, et les doigts dans le petit trou du chien. Alors Amira posa les pieds sur le sol et éleva un peu sa hanche pour exposer son anus: - Allez Orion, lèche encore ma rondelle! Le chien obéit, complètement soumis à sa maîtresse, et l'écouta gémir tout en lui prodiguant les caresses qu'elle demandait. Elle osa même se masturber devant lui, ce qui sembla le contrarier. Impatient il aboya encore, et se fit remettre à l'ordre par Joanne, qui lui enfonça un troisième doigt en s'écriant: - On se tait, le chien! Reste tranquille, j'en ai pas encore fini avec ton trou de balle... Amira était euphorique. Elle tendit les mains pour bien écarter les fesses, et y accueillit encore la langue de son chien, qui semblait de plus en plus contrarié. Quand Joanne se releva enfin, quelques minutes après, la première se releva à son tour et se mit à quatre pattes pour inviter son chien: - Allez Orion, encule-moi maintenant! Le chien n'hésita pas. Sautant sur l'occasion et bien décidé à se venger de l'humiliation ...